Angleterre : un couple de personnes âgées retrouve sa chatte six ans après sa disparition

Bouton whatsapp

En Angleterre, un couple de personnes âgées a retrouvé son chat, six ans après sa disparition. La puce de l’animal a permis de l’identifier.

En 2016, Pauline, 78 ans, et Trevor, 81 ans, ont vécu un véritable cauchemar lorsque leur chatte Georgie a disparu. Le couple âgé originaire du comté de Durham (Angleterre) avait fait tout son possible pour la retrouver, sans succès.

Crédit Photo : RSPCA / SWNS

À l’époque, les deux époux étaient persuadés que la boule de poils avait perdu la vie. Face à cette situation, ils ont installé une plaque commémorative sur la cheminée de leur maison pour lui rendre hommage. Une chose est sûre : le couple était loin d’imaginer qu’un miracle allait se produire six ans plus tard.

Crédit Photo : RSPCA / SWNS

Des retrouvailles émouvantes

Récemment, Pauline et Trevor ont reçu un appel de la RSPCA - la plus ancienne et la plus grande organisation caritative de protection des animaux au Royaume-Uni - leur indiquant que leur félin avait été retrouvé dans un buisson.

Quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’ils ont découvert que l’arbrisseau se trouvait à seulement 500 mètres de chez eux. La pauvre Georgie souffrait d’une plaie ouverte à la gorge et son poids était très inquiétant. Elle a été transférée dans un centre vétérinaire où elle a reçu les soins nécessaires.

Crédit Photo : RSPCA / SWNS

Par chance, la puce de l’animal a permis à l’association de contacter ses propriétaires. Et le moins que l’on puisse dire dire, c’est que les retrouvailles entre la chatte âgée de 14 ans et ses maîtres ont été placées sous le signe de l’émotion.

Aujourd’hui, le quadrupède retrouve doucement ses marques auprès de sa famille aimante. Sans surprise, son retour comble de joie la maisonnée : « C’est vraiment un miracle», a indiqué Pauline au quotidien d’information britannique Metro.

Crédit Photo : RSPCA / SWNS

Selon les dires de la septuagénaire, Georgie a survécu aussi longtemps dans la rue grâce à la gentillesse des habitants du quartier : «Elle vivait dans la rue et un résident avait pris l’habitude de lui donner de la nourriture».

Source : Metro
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter