Il réalise une photo exceptionnelle d'un léopard des neiges, un animal particulièrement rare

Bouton whatsapp

Le léopard des neiges est un animal particulièrement rare. Il est aussi très compliqué de le repérer dans la nature. Heureusement, l’utilisation de pièges photographiques permet de réussir cet exploit.

Crédit : sascha.fonseca / Instagram

À voir aussi

Et à ce petit jeu-là, le photographe animalier Sascha Fonseca, est passé maître. En effet, il sait exactement comment placer ses petits boîtiers équipés de détecteurs de mouvement et de déclencheur automatique afin d’obtenir des images incroyables d’animaux insaisissables comme c’est le cas du célèbre léopard des neiges. L’espèce mythique vit dans les montagnes Ladakh, dans le nord de l’Inde, un milieu très isolé.

Cette région se trouve près des frontières du Pakistan et de la Chine, compte une population de 200 à 300 léopards des neiges. Ces grands félins se développent sur des terrains escarpés et rocheux, ce qui explique qu'ils ne soient pas souvent vus par les humains. Malheureusement, l'éloignement de leur habitat ne les a pas épargnés par l'homme. En fait, nous sommes leurs plus grands prédateurs. La chasse, la perte d'habitat et la réduction des espèces-proies rendent le léopard des neiges vulnérable.

Grâce à ses magnifiques photos, Sascha Fonseca espère établir un lien entre les humains et la faune sauvage, de manière à favoriser la compréhension et, par conséquent, la conservation. L’un des clichés montre un jeune léopard des neiges grogner directement vers l'objectif de l'appareil photo, probablement en réaction au bruit de l'obturateur. Cet instant montre que les animaux sauvages peuvent interagir avec l’équipement placé là par le photographe.

Crédit : sascha.fonseca / Instagram

Comment placer les pièges photo ?

Cependant, une question se pose : comment a-t-il su sélectionner les meilleurs endroits pour poser son piège ? « Comme dans tous mes projets, j'ai commencé par beaucoup de recherches. Plus vous comprenez votre sujet et son environnement, mieux vous pouvez réduire les zones potentielles pour l'installation d'un piège à caméra pour commencer dans ces vastes paysages. Mais rien n'a remplacé l'apport des populations locales qui connaissent la configuration du terrain et les endroits où les animaux se promènent, marquent leur territoire et vivent » a expliqué Sascha Fonseca lors d’une interview accordée à nos confrères de My Modern Met.

Crédit : sascha.fonseca / Instagram

Crédit : sascha.fonseca / Instagram

Crédit : sascha.fonseca / Instagram

Source : My Modern Met
Bouton whatsapp