Pensant que c'était la peluche du chien, ils découvrent avec effroi un diable de Tasmanie sous leur canapé

Bouton whatsapp

En Australie, une famille a eu une sacrée frayeur en découvrant la présence d’un diable de Tasmanie sous leur canapé.

On le sait, l’Australie regorge de bêtes terrifiantes, entre serpents et araignées démesurés, il y a de quoi faire flipper. D’autres animaux sont, a priori, moins impressionnants mais tout aussi dangereux comme le diable de Tasmanie.

iStock

En effet, pendant longtemps, ces marsupiaux carnivores représentaient une véritable menace pour le bétail. Ils ont la caractéristique d’être particulièrement agressifs, surtout lorsqu’ils ont faims ou quand ils sont anxieux. Il doit son nom peu enviable à son cri strident qu’il pousse pour intimider ses rivaux.

Ainsi, lorsqu’on découvre un diable de Tasmanie dans sa maison, on peut craindre le pire, surtout quand on a un animal domestique qui pourrait servir de proie.

Un Diable de Tasmanie sème le chaos dans une maison

C’est la grosse frayeur qu’ont connu Kirsten Lynch et sa famille, dans leur maison à Hobart, sur l’île de Tasmanie.

À la base, Kirsten pensait qu’il s’agissait de la peluche de son chien qui s’était égarée sous le canapé. En essayant de l’attraper, elle a vu la « peluche » soudainement s’enfuir ! Surprise et effrayée, elle a poussé un grand cri qui a réveillé tout sa famille.

Kirsten Lynch

L’animal s’était en effet faufilé en suivant le chien de la famille qui était rentré à la maison pour prendre son bain.

Afin de chasser la bête de son domicile, le mari de Kirsten l’a prudemment escorté avec un balai. Pendant ce temps, Kirsten et les enfants s’étaient réfugiés sur la table de la cuisine.

« On avait peur que s’il se sentait menacé, il se mettrait à mordre quelqu’un. J’ai eu la peur de ma vie mais pour être honnête, je pense que la pauvre bête était plus effrayée que nous » confie Kirsten Lynch au Guardian.

Source : ABC News
Bouton whatsapp