Être anxieux serait un signe d'intelligence ! C'est une étude qui le dit.

26 170partages
Beaucoup sont ceux qui s'inquiètent pour un oui ou pour un non. Ça a même tendance à exaspérer leur entourage. Et bien à présent, vous avez de quoi répondre à ceux qui vous reprochent de stresser sans arrêt ! En effet, une étude prouverait qu’être anxieux serait un signe d'intelligence...

C'est une équipe de chercheurs dirigée par Alexander Penney de l'université Lakehead (en Ontario) qui a effectué cette étude pour le moins... insolite. On pourrait penser que les gens stressés 24 heures sur 24 sont juste des personnes agaçantes. Bien au contraire, cette fameuse étude effectuée sur 126 étudiants montre bien la sagesse dont font en réalité preuve les personnes hyper angoissées ! Ces étudiants ont dû répondre à un questionnaire destiné à mesurer à la fois leur intelligence et à la fois la façon dont ils ont tendance à se stresser par rapport à certains événements de leurs vies personnelles. 

Après des recherches et des longues analyses, Penney et son équipe ont trouvé un lien, voire même une corrélation, entre intelligence et forte préoccupation. Bien sûr, une corrélation ne signifie pas forcément qu'il y a un rapport de cause à effet, mais c'est loin d'être la première étude a avoir établi un lien entre anxiété et intelligence, et il faut bien avouer que c'est plutôt troublant.
Ils ont également constaté une chose intéressante lorsque les cobayes relataient sans cesse des événements de leur passé : plus ils les ressassaient quelque chose, plus ils étaient forcés de réfléchir. Indirectement, le stress vous force à cogiter et à faire travailler votre cerveau.

Pour expliquer davantage les conclusions de leurs recherches, Alexander Penney a affirmé que "les personnes 'verbalement intelligentes' sont capables de relater leurs expériences passées et même futures de façon plus détaillée que les autres. Le fait de ruminer de façon intense un événement vécu, et l'inquiétude que l'on peut ressentir face à cela fait travailler le cerveau. "

En d'autres termes, les personnes "verbalement intelligentes" sont tourmentées par la mémoire du détail, tandis que ceux pour qui ont plutôt une "intelligence non-verbale" sont par contre en mesure d'enregistrer davantage d'informations dans l'instant. Ces personnes-là ont donc moins besoin de ressasser des événements dans leurs têtes.

Si vous avez ce type d'intelligence non-verbale, vous savez mieux intégrer les signaux non-verbaux émis par les autres individus avec lesquels vous interagissez dans l'instant, et vous avez moins besoin de "débriefer" en vous repassant dans votre tête les dernières interactions sociales.

Bref, s'inquiéter sur tout et n'importe quoi montre que vous êtes en mesure de réfléchir beaucoup et de façon très approfondie. Alors, n'ayez plus peur d'embêter les autres avec votre éternelle anxiété ! C'est votre capacité de réflexion verbale qui est trop développée, voilà tout !
En vidéo : Le harcèlement de rue expérimenté par un homme dans la peau d'une femme
Source : huffingtonpost.com
Dernières news