Si vous séchez les cours, alors au moins, buvez du vin à la place ! En effet, apparemment, c'est (presque) pareil...

Par
949
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Aller à la fac, ou bien profiter de l’happy hour ? Selon une étude publiée par des chercheurs canadiens de l’Université d’Alberta, c’est à-peu-près pareil. En effet, selon cette étude pour le moins originale, un verre de vin rouge aurait, sur votre corps, des effets équivalent à une heure de cours universitaire !

 

Selon le directeur de cette étude, cela serait dû à la haute quantité de resveratrol présent à haute dose dans cette boisson. «Le resveratrol est un puissant antioxydant, présent dans certains aliments comme la peau et les pépins de raisins, dans le vin rouge, dans les arachides, les noix, et les grenades » explique de son côté la nutritionniste Patricia Davidson.

 

Les bénéfices apportés par les antioxydants et en particulier le resveratrol sont multiples. Par exemple, il a déjà été démontré lors d’études précédentes que ce composant améliore la circulation sanguine, fait baisser la pression artérielle et fortifie les os et les muscles. Mais apparemment, cela serait aussi très bon pour le cerveau !

 

@winesup.fr

En effet, par son action positive sur la circulation cardiaque, ce composant favorise l’oxygénation du corps, et en particulier… l’oxygénation du cerveau ! Et encore mieux, il faciliterait les processus d’apprentissage, en boostant notre mémoire et certaines connections neuronales. Un impact similaire à celui qui se produit lorsqu’on intègre de nouvelles connaissances, par exemple lors d’un cours ou bien lors d’un raisonnement poussé.

 

Cependant, évidemment, le vin ne vous apportera pas la science infuse ! On parle bien uniquement de l’impact physique sur le cerveau, qui se fait au niveau des connections des neurones. Cela ne remplacera jamais vos cours de droit, de physique ou de sciences humaines pour emmagasiner de nouvelles connaissances, bien entendu…

 

De même, l’abus d’alcool a pour sa part plutôt tendance à détruire les connections neuronales, à assécher le cerveau, et à occasionner un certain mal de crâne le lendemain. Alors si vous voulez booster votre cerveau, mieux vaut se limiter à un verre de vin !

 

Si boire du vin ne vous apprendra certainement pas autant de choses que d’étudier ou que d’écouter votre prof, cela a quand même un impact très positif sur vos facultés cognitives. Alors le mieux, c’est peut-être de faire les deux en même temps ! La prochaine fois que vous révisez vos partiels ou bien que vous manquez d’inspiration pour écrire votre travail, posez-vous avec un (petit) verre de vin… histoire de mettre toutes les chances de votre côté.

 

Vous nous direz la différence !
Source : vogue.globo
Commentaires