10 choses qui rendent fous tous les parents qui ont un enfant en bas âge !

1 101partages
Être parent d'un enfant en bas âge, ce n'est pas toujours évident. 
 

Certes, s'occuper d'un nourrisson demande beaucoup d'attention, mais il faut savoir que même en âge d'aller à l'école, nos bambins continuent de nous mener la vie dure. Au final, nos petites têtes blondes adorées sont comme des adolescents en crise. Un jour on s'entend à merveille avec eux, le lendemain rien n'est plus pareil. 
    
Voici les 10 petites galères de la vie de tous les jours qu'on vit avec un enfant en âge d'aller à l'école :

1. Son mot préféré est sans aucun doute « NON » 

@gifs.gifme.io


Quand vous tentez de lui montrer qu'il faut nettoyer quand il a mis de la nourriture partout, c'est inévitable, il vous répond: « Non ». En fait, il dit non à tout. Pourquoi ? C'est un grand mystère. Il a dû se rendre compte miraculeusement qu'il pouvait aussi ne pas tout le temps être d'accord avec vous. Un véritable acte de rébellion ! 

 

2. Les changements d’humeur déconcertants …

Tout va pour le mieux, vous êtes en train de jouer et de vous amuser comme des petits fous, câlins, rires aux éclats, et tout à coup ça se transforme en roulades par terre et gros sanglots parce que vous n’êtes pas d’accord pour mettre le lait sur le tapis et vous servir des Lego comme céréales. Rien ne va plus.

 

3. Il change souvent d'avis sur ses préférences culinaires… selon l’humeur.

@huffingtonpost


C'est toujours le dilemme quand vous lui préparez à manger. Si hier, il adorait votre poisson pané en forme d'étoile, aujourd'hui ce n'est pas sûr. C'est comme ces sandwichs en forme de triangles que vous lui faites, il est fort probable qu'une fois devant l'assiette, il les veuille définitivement carrés. Même problème avec les couverts, si hier il voulait l’assiette avec l’éléphant et les couverts en plastique vert, il est fort probable que ce nouveau repas inclut une toute nouvelle envie. Indécis ces bambins... 

 

4. Il veut changer de vêtements plusieurs fois dans la journée.

@flickr


Vous ne savez pas comment ni de qui il tient ça, mais il a développé un véritable intérêt pour la mode. Il commence à assimiler comment on doit s'habiller et est devenu un vrai petit fashionista ! Non seulement il vous donne son avis sur les vêtements que vous lui mettez mais en plus, parfois, en plein milieu de la journée il veut changer de fringues. Mettre des vêtements qui ne sont pas assortis ? Très peu pour lui.

 

5. Lui demander d'arrêter de jouer... C'est hors de question pour lui.

@resourcedir


C'est comme si tout son corps se désossait. Dès que vous lui demandez d'arrêter ce qu'il fait, comme jouer ou regarder un dessin animé, c'est physique : il n'est plus apte à bouger. Comment fait-il ça d'ailleurs ? Vous savez, cette manie de devenir tellement plus lourd et indélogeable quand on le porte pour le mettre au lit. Il pèse tout à coup 5 kilos de plus alors qu'avant de lui dire d'aller se coucher, c'était un poids plume.

 

6. Le passage inévitable par la salle de torture, plus communément appelée « salle de bain ».

@reasonsmysoniscrying


Quand il est temps d'aller à la douche, c’est la fuite, il se met alors à jouer à cache-cache dans la maison avec vous. C'est marrant au début... Jusqu'à ce que vous vous rendiez compte que votre enfant est beaucoup trop doué à ce jeu. C'est comme s'il avait trouvé des cachettes secrètes dans toute la maison ! C'est à se demander comment il fait... Et quand vous avez finalement réussi à l’attraper et à le mettre dans le bain, c’est souvent pour ensuite vivre le même combat pour l’en extirper !

 

7. Il a trois ans, donc selon toute logique, tout va par trois !

Allez savoir pourquoi, mais il est persuadé qu'il est dans l'âge d'or. C'est symbolique : tout doit être par tranche de trois ! Il veut trois saucisses avec ses pâtes, trois doudous pour dormir... Le chiffre 3 ? Son chiffre porte bonheur, tout simplement.

 

8. Les aventures en voiture…

@reactiongifs


Le moment d’angoisse où vous savez que vous devez prendre la voiture et qu’il va inévitablement vouloir attacher lui-même sa ceinture, bien qu’il n’y arrive pas du tout… Prévoyez 15 bonnes minutes d’avance parce qu’il tient à le faire lui-même, comme un grand. Après tout, il a trois ans : à ses yeux il est temps d'être indépendant !

Par contre une fois partis, c’est le bonheur parce que les feux rouges, c’est clairement une de leur grande passion. Les voyages en voiture, c'est toujours une partie de plaisir pour eux. Au fond, ça vous fait rire aussi d'ailleurs. Ils ont les yeux rivés sur le feu de signalisation et dès qu'il passe au vert, il crie « Vas-y maman !! Vas-y ! ».  

 


9. Les gros coups de fatigue, ou plutôt de cinéma.

@giphy

En semaine c’est une véritable galère pour le lever, par contre le week-end étonnamment il est en pleine forme pour vous sauter dessus à 7h si ce n’est pas plus tôt ! Il est toujours débordant d’énergie lorsqu’on voudrait un peu de calme. C’est fou comme ils peuvent être épuisés tout à coup lorsqu’il faut aller faire les courses par exemple. Il râle, il traîne des pieds, mais une fois rentré à la maison il crie et il court partout. Incroyable !


10. C'est un excellent négociateur.

@memegenerator.net

Votre enfant sait parfaitement négocier avec vous. Et ce, dans toutes les situations possibles. Que ce soit pour retarder le bain ou le moment d'aller dormir, il sait comment vous dissuader : « Encore 10 minutes de jeu ? 5 minutes ?! » Avouez que parfois, il est difficile de lui résister. Du coup, vous êtes persuadé qu'il ferait un excellent avocat plus tard.

Il n'y a pas à dire, nos enfants sont très malins. Et ils maîtrisent parfaitement l'art des petits caprices ! Au fond, c'est rassurant de les voir intelligents et perspicaces si tôt.

Nos enfants ont un côté un peu ingérable, ils n'arrêtent jamais ! Un peu comme Joko dans cette série de bêtisiers :

En vidéo : Luke Towan, un maquettiste qui crée des scènes miniatures ultra réalistes
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment