20 problèmes que seules les filles aux cheveux longs comprennent.

Par
22 089
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Avoir des cheveux longs, c'est joli certes... Mais cela représente également tout un tas de galères auxquelles il faudra vous résigner. Mais même si vous devrez supporter ces petits tracas, vous savez que vous ne changerez vos cheveux pour rien au monde ! 

Voici donc 20 choses qui font partie du prix à payer pour devenir une authentique fille aux cheveux longs. 

1. Quand vous faites une queue de cheval pour faire du sport, mais qu’ils restent tout de même assez longs pour venir chatouiller vos dessous de bras.
Du coup, vous devez faire un gros chignon bien au sommet de votre tête. Dans ces conditions, difficile de ne pas ressembler à une vieille femme qui fait des tartes aux framboises dans une cahute au milieu des bois ! 

2. Quand vous essayez de vous convaincre que cet élastique à votre poignet vous donne un air très chic.
C’est vrai, genre, il est noir avec une partie argentée. Donc c’est presque comme une sorte bracelet extensible, joliment agrémenté avec des petits bouts de cheveux dégueulasses accrochés dedans, pas vrai ?

3. Vos cheveux qui viennent toujours se coincer dans votre écharpe en hiver.
Et du coup, vous vous retrouvez avec une espèce de semblant de coupe au carré bizarre, que vous le vouliez ou non !

4. Vous coiffez vos cheveux en queue de cheval tellement souvent, que vous en venez parfois à vous demander à quoi cela vous sert d’avoir des cheveux longs au final.
Et la question qui revient sans cesse : si j’aime tant mes cheveux quand ils sont tirés en arrière, est-ce que je ne devrais pas les couper tout simplement ? C’est vrai, au final ça revient à avoir les cheveux courts, avec une réserve secrète de tifs à l’arrière.

5. Vous trouvez sans cesse des cheveux dans votre nourriture.
Beurk. Bon ok , c’est probablement les vôtres, mais si jamais ce n’était pas le cas ? Hein ? :(

6. Le handicap qu’ils peuvent représenter quand vous passez au-dessus pendant une partie de jambes en l’air.
Ou quand vous êtes en dessous aussi, d’ailleurs. En fait, dans n’importe quelle position donnée, vous passerez en moyenne 85% de votre temps à essayer d’extraire des cheveux de votre bouche (voire de celle de votre partenaire) tout en vous efforçant de conserver un air sensuel et sexy.

7. Quand vous vous battez avec la canalisation de votre douche pour en sortir une énorme boule de poils vaseux qui la bouche.
On dirait des nouilles chinoises (miam !) périmées que l’on sortirait d’un vide-ordure... Là aussi, on se sent tellement sexy en faisant cela !

8. L’horreur d’oublier de prendre un élastique pour attacher vos cheveux quand vous sortez de chez vous.
L’horreur d’oublier de prendre un élastique pour attacher vos cheveux quand vous sortez de chez vous.
C’est un oubli à peu près aussi grave que si vous aviez oublié d’enfiler un pantalon, ou de prendre les clés de votre appartement. Oui, à ce point-là. 

9. Quand vos cheveux sont abîmés et fourchés au bout mais que vous ne voulez pas couper les pointes de peur de perdre votre identité de « fille aux cheveux longs »
J’ai décidé que je retournerais peut-être chez le coiffeur dans 6 ans. Je veux des cheveux de sirène et je suis prête à en payer le prix.

10. Attendre environ cent ans pour que vos cheveux soient secs.
Les saisons changent et les lunes passent. C’est une véritable épopée.

11. Retrouver des cheveux PARTOUT.
En fait, votre appartement tout entier est juste une sorte d’entrepôt ou de grange pour stocker vos cheveux. Et vous en avez une sacrée collection !

12. Le rouge à lèvres qui colle… non, pas pour moi, désolée.
Si vous avez le malheur d’en mettre, c’est comme si vos cheveux le savaient, et voulaient absolument venir s’y coller dans un commun effort pour faire de votre vie un enfer.

13. Brosser vos cheveux équivaut à une demi-heure de sport intensif.
À force, vous allez finir avec des bras de catcheur professionnel.

14. Quand vos cheveux se coincent dans la fermeture éclair de votre manteau.
À. Chaque. Fois.

15. Quand un garçon passe langoureusement ses doigts dans vos cheveux et que vous paniquez parce que vous savez qu’il va bientôt rencontrer un nœud.
Douleur dans 3…2…1…

16. Votre collier n’est plus un collier.
C’est un attrape-cheveux.

17. La quantité de shampoing et d’après-shampoing que vous utilisez est assez grande pour vous permettre d’en acheter en gros.
Une fois par semaine. Quand vous remplissez votre panier de shampoing, vous avez un peu l’impression d’être un gros cheval qui a besoin de faire sa toilette.

18. Pendant votre sommeil, soit ils essayent de vous étrangler, soit ils s’emmêlent entre eux de manière improbable.
C’est à se demander si ils ne sont pas doués d’une vie propre, ou bien alors ce sont des petits elfes qui viennent jouer dedans lorsque vous dormez.

19. Les coupes de cheveux.
Lorsque vous vous décidez finalement à aller chez le coiffeur, vous avez peur. Beaucoup peur.

20. Quand, soudain, vous sentez quelque chose qui frôle votre jambe et que vous avez des sueurs froides en pensant que c’est un serpent ou un insecte géant, alors qu’en fait c’est juste un très long cheveu.
Quand vous commencez à paniquer à cause de vos propres cheveux, vous savez que ça commence à devenir grave.


Mais bon, est-ce que ça vaut le coup ? Oui, cent fois oui. Il faut payer le prix si on veut avoir ces cheveux de princesse que toutes les petites filles vous envient !
Plus d'un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre lors d'un trajet
Source : Cosmopolitan
Filles Cheveux
Commentaires