La fac, c'était le bon vieux temps ! Voici les 9 choses qu'on vivait avec nos copines à l'époque...

3 668partages
Les années d'études supérieures, ce sont souvent nos plus belles années. Certes, on a adoré le lycée, mais arrivées à la fac, on rencontre de nouvelles personnes, on mûrit (ou presque) et plus le temps passe, plus on fait les 400 coups avec eux. Une véritable complicité naît !

C'est l'âge d'or des expériences diverses et variées. On faisait la fête, on stressait ensemble pour les exams, on organisait même ses vacances ensemble parfois... Mais une fois les études terminées et la vie active commencée, cette époque est révolue et un brin de nostalgie nous prend parfois.

Voici les 9 choses qu'on faisait avec nos amies de fac et qui vous manquent probablement aujourd'hui :

1.Se réveiller avec elle le dimanche matin accompagnée d'une violente gueule de bois.
Les lendemains de soirées étaient durs, certes, mais se réveiller en vous remémorant petit bout par petit bout les moments phares de votre soirée, c'était vraiment drôle. Vous assumiez certaines choses... Mais d'autres un peu moins.

2.Le brunch de lendemain de soirée n'est pas le même sans elle.
Il fallait bien remplir son ventre après avoir ingurgité autant d'alcool. Les brunchs, c'était votre kit de survie de lendemain de soirée. Un repas bien lourd et la semaine qui allait commencer ne vous faisait plus peur. 

3.Vous adoriez quand elle analysait les derniers SMS de votre crush du moment.
Et bien entendu, il ou elle vous aidait à répondre à ses sms. " Je mets un smiley ou pas ?", "J'attends un peu pour lui répondre, hein ?" Avouez-le, c'était votre conseillère préférée !

4.D'ailleurs espionner votre crush sur Facebook avec elle vous manque.
C'était vos meilleures soirées : passer votre temps à parler de votre crush du moment un verre de vin à la main en l'espionnant sur Facebook. 

5.Si vous étiez en colocation avec elle, lui emprunter ses vêtements vous manque.
Dans le cas où vous partagiez votre quotidien avec elle parce que vous viviez ensemble, lui emprunter quelques vêtements pour une soirée vous manque. Ça faisait votre complicité ! Par contre, l'avantage c'est qu'elle, elle ne peut plus vous emprunter les vôtres. 

6.Spéciale coloc' toujours : mettre de la musique en vous préparant avec elle pour sortir le soir.
Si vous partagiez le même appartement, l'un de vos moments de partages inoubliables, c'était aussi quand vous vous prépariez ensemble avant d'aller à une soirée. Vous mettiez vos musiques préférées et finalement, vous passiez plus de temps à danser n'importe comment qu'à vous préparez réellement.

7.Aller réviser ensemble à la bibliothèque : le bon vieux temps...
Mais parfois, le devoir vous appelait aussi. Même étude, même combat : il y avait toujours ces foutus partiels à réviser ! Du coup, vous vous motiviez mutuellement et vous alliez à la bibliothèque ensemble pour travailler. Mais au final... Vous ne travailliez pas et passiez votre temps à rire ou à repérer les beaux gosses de la Bibliothèque Universitaire.

8.Sécher les cours avec elle, juste pour profiter du soleil à la terrasse d'un café.
Dès que le beau temps revenait, la motivation était au plus bas. Du coup le dilemme était simple : deviez vous rester enfermées dans une salle pendant 2 heures à écouter un prof ou siroter un bon soda à la terrasse d'un café ? Le choix était vite fait et la deuxième option s'offrait à vous sans trop d'hésitation. Bien sur, vous faisiez moins les malines quand il s'agissait de rattraper le cours...

9.Ces fois où elle vous empêchait d'appeler votre ex quand vous aviez trop bu.
Elle était votre conseillère officielle, mais aussi votre sauveuse. Quand vous aviez trop bu en soirée et que vous ressentiez le besoin d'appeler votre ex à 3 heures du matin,elle était là pour vous confisquer votre téléphone. Sans elle, vous auriez ruiné votre vie sociale plus d'une fois !

Bref, vous avez vécu le pire et le meilleur avec elle. C'est la joie des études supérieures ! Maintenant votre quotidien n'est clairement plus le même mais au moins, vous gardez de merveilleux souvenirs de cette époque.
En vidéo : Ecrire pour exister, un extrait culte et poignant
Source : buzzfeed.com
Plus d'articles