Aux Pays-Bas, 6 femmes sont venues à la rescousse de 100 chevaux bloqués sur un îlot !

5 133partages
Qui pourrait bien laisser aux oubliettes une histoire pareille ?

Il y a pratiquement neuf ans (le 31 octobre 2006), aux Pays-Bas, à Marrum (ville située à 90 km d’Amsterdam), une grosse tempête a frappé la région et a fait sensiblement monter le niveau de la mer.

Pas moins de 200 chevaux se sont retrouvés piégés sur un lopin de terre. Quelques dizaines ont réussi à s’en échapper lorsqu’il en était encore temps alors qu’une vingtaine d’autres est morte noyée… Mais cent autres sont restés à l’abri. Tout du moins.
@AP
@AP

Ils n’avaient en effet ni à boire ni à manger, et étaient laissés à la merci des éléments au milieu d’une étendue d’eau. Quelques tentatives de sauvetage par bateau ont eu lieu, mais en vain… Les embarcations ne mettaient pas les chevaux en confiance. Effrayés, ils se bornaient à rester sur leur îlot…

Au bout de trois jours, la situation devenait alarmante. Personne ne savait quoi faire et l’inquiétude prédominait. L’histoire de ces chevaux en détresse, qui était déjà parvenue aux oreilles de locaux et moins locaux (notamment grâce à internet), a fait réagir sur les forums. Quelqu’un a alors suggéré que les meilleurs cavaliers des environs chevauchent leurs chevaux et aillent pousser le troupeau de prisonniers à les suivre, pour une traversée des eaux.
@AP

Six femmes
se sont alors portées volontaires : Susan, Fardow, Antje, Micky, Christina et Hinke ont sauté sur leurs canassons respectifs et sont parties à la rescousse du troupeau ! Nous sommes le 3 novembre, et le temps presse. Tout juste 600 mètres à combler dans les eaux automnales et froides de la mer du Nord…
@AP

Une fois sur place, bingo, les naufragés suivent le mouvement ! Un grand cortège aquatico-chevalin se met alors en place.
@AP

Mais dans ce type de situation, il y a toujours un « vilain petit canard ». Sans doute trop épuisé pour suivre le rythme, un cheval a nécessité l’intervention des sauveteurs pour mener tous les individus à bon port. Mais au final, tout est bien, qui finit bien !
@AP

Depuis, un monument commémoratif a été érigé à l’endroit où ont eu lieu les faits.
@AP


Une belle histoire avec une belle fin !
Source : LittleThings
En vidéo : Ce bébé et ces deux chiens sont inséparables
Plus d'articles
Dernières news