Lorsqu'on se met en couple, on prend du bide. Surtout les mecs ! Tout s'explique...

Par
7 928
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

L’amour rend-il gros ? Apparemment oui ! En tout cas, si certains s’en doutaient, c’est désormais officiellement prouvé : vivre en couple n’est pas bon du tout pour votre ligne ! Selon une nouvelle étude allemande, les personnes en couple pèsent en moyenne 2 kilos de plus que les célibataires...

 

Amis célibataires, réjouissez-vous ! Si l'on vous chambre parce que vous n’avez pas encore trouvé l’âme sœur, vous pourrez désormais vous consoler en vous disant que vous êtes (probablement) moins gros(se) qu’une personne en couple...

Selon une étude réalisée par des chercheurs allemands de l’université de Bâle (Suisse) et de l’Institut Max Planck (Allemagne), il y aurait un lien assez marqué entre vie de couple et prise de poids. Les scientifiques ont interrogé plus de 10 000 volontaires répartis dans 9 pays différents et ont analysé leurs habitudes alimentaires et la fréquence de leur activité sportive.

 

@Couplemixtes.com

Résultat : lorsqu’on s’amourache durablement d’une autre personne, on se prend environ 2 kilos dans la face !


Ainsi, une femme aurait un IMC (indice de masse corporelle) moyen de 25,6 si elle est engagée dans une relation, contre 25,1 si elle est célibataire. Pour les hommes, la différence est encore plus flagrante, avec un IMC moyen de 26,3 en couple, contre 25,7 pour les célibataires !

 

Il semblerait donc que ces messieurs se laissent plus volontiers aller sur les bières et les bons petits plats lorsqu’ils sont casés. Je ne sais pas vous, mais chez moi en tout cas, ces résultats se confirment dans les faits.


En effet, ce n’est pas si surprenant que ça au final. Qui n’a jamais connu un ami qui, une fois installé en couple, s’est mis soudainement à se faire plaisir au niveau boustifaille ?

 

@Getty images


Le pire, c’est que ces chercheurs allemands ne sont pas les seuls à s’être intéressés à la prise de poids au sein des couples et en avoir tiré les mêmes résultats. Madame Le Figaro rapporte ainsi que « différentes études se sont déjà intéressées [a cela] : En avril dernier, après avoir sondé 1000 internautes vivant en couple, le site I Love My Diet Coach rapportait que plus d’un ménage sur trois avait pris du poids après s’être installé ensemble. »  Et en 2013, une étude britannique révélait que plus de 60 % des sondés avouaient avoir grossi après s'être installés en couple !

 

Mais alors, pourquoi prend-on du poids en se mettant en couple, exactement ?


Selon les chercheurs, ce serait dû au manque d’activité physique. Quand on est célibataire, on a envie de plaire et on se maintient en forme pour cultiver sa silhouette svelte, élancée et musclée. En couple, par contre, on a tendance à se relâcher un peu et certains arrêtent même carrément de faire des efforts, car ils se sentent complètement rassurés vis-à-vis de leur potentiel de séduction. Ils se disent que tout est acquis, du coup ils se fatiguent moins pour s’entretenir, logique !

 

Et ce n’est pas tout : le fait même de vivre en couple peut changer de façon radicale la manière dont on s’alimente. Quand on est célib’, on n’a aucun problème à se préparer un repas léger et on passe moins de temps derrière les fourneaux ou au restaurant. En couple par contre, on est tenté de préparer des repas copieux pour son amoureux(se). Et quand c’est lui/elle qui nous gâte, on ne se privera pas de se régaler !

Eh oui, l’amour a son petit effet au niveau de nos habitudes : le cerveau est en ébullition, et inonde notre corps d’hormones du bonheur. Du coup, on va au resto, on boit du vin… Bref, on profite des petits plaisirs de la vie — et de la table.

 

J’aimerais tout de même avancer une autre explication (avec un tout petit peu de mauvaise foi, tout de même) pour étayer la théorie de ces chercheurs : on sait que les hommes avec un ventre à bière (dadbod) et les femmes un peu rondes sont sexy... Du coup, peut-être que le charme de leurs rondeurs fait qu’ils ont plus tendance que les autres à se retrouver en couple ?

 

@toutlecine.challenges.fr


Quoi qu’il en soit, sachez tout de même que si les amoureux ont tendance à prendre un peu de bedaine, ils vivent aussi en moyenne plus longtemps que les célibataires. Ce n’est pas si paradoxal que ça au final : même s'ils sont moins sportifs et pour certains plus casaniers, ils bénéficient du bien-être affectif et de l’amour de la personne qui partage leur vie. Et se sentir bien, ça permet de faire de vieux os !

 

Une solution pour tous les tourtereaux : faire l’amour, tout le temps, partout, pour s’entretenir. Ben oui, ça compte comme du sport et ça fait maigrir ! La prochaine fois que vous rentrerez d’une petite sortie en amoureux dans votre restaurant préféré, n’oubliez pas de prendre soin de votre ligne ;)

En Thaïlande, une petite vache marine est devenue la star des réseaux sociaux
Commentaires