C'est quoi la différence entre « avoir un bébé » et « avoir un chat » ?

Par
14 199
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Attention, bande dessinée litigieuse à l’approche !

The Oatmeal est un site américain de dessins satiriques dont il faut absolument prendre les blagues au 10ème degré. Avec parfois un humour qui frôle l’humour noir, l’auteur s’en donne à cœur joie et traite certains sujets avec une mauvaise fois dingue, qui nous a fait rire (mais n’en fera pas rire certains, on le craint).

Dans cette BD présentée ci-dessous, l’auteur a voulu prouver, en plusieurs points, que c’est quand même mieux d’avoir un chat… qu’un bébé. Ah bon ?


La différence entre « avoir un bébé » et « avoir un chat »





Les bébés débarquent dans ce monde visqueux, recouverts de liquide amniotique, tels de petits monstres égoïstes.



Les chats viennent dans ce monde en tant qu’adorables « petits chatons »… et ils sont indépendants, adorables et ne ressemblent pas du tout à de petits monstres.
(« goblin » en anglais : c’est une référence à des petits monstres issus de la littérature fantastique, NDLR)






Les bébés chient dans leurs couches.
« Au lieu d’aller voir le nouveau Star Wars au cinéma, tu dois me laver dans une eau pleine de caca ! »





Les enfants vous font chier et vous font faire des cauchemars.
« Tu ne voyageras plus jamais à l’étranger ! Hahahahaaaaaaa ! »Alors que les chats, eux, chient dans leur caisse.
« Fermez la porte. Je demande le silence pendant que je profane ce rectangle de sable qui fait office de toilettes. »






  
Quand les bébés sont fâchés, ils font beaucoup de bruit. 
« J’exige d’être allaité au sein plus souvent. »
« Peut-être qu’en roulant et en me tournant de ce côté, on m’entendra plus. »
« Bon, ça ne fonctionne pas. Peut-être que je devrais me rouler encore un peu plus. »
« Bon, j’ai trop roulé et maintenant je suis coincé. Ce n’est pas la bonne position pour hurler mon envie de lait. »
« … »





Quand les chats sont en colère, ils massacrent des pigeons et enchaînent sur une sieste de 16 heures.
Ils souffrent comme des champions : doucement, gracieusement, alors qu’ils sont couverts de sang.

Liste des choses à faire :
Faire taire la bestiole qui fait des gazouillis stridents.
La réduire au silence.
Zzzzzz…





Si vous chouchoutez un bébé, il deviendra un enfant pourri-gâté, puis un adulte horrible, qui deviendra le prochain Hitler.
« Oh regardez, je marche… »
« … sur la Pologne. »


Si vous chouchoutez un chat, il manquera de capacités physiques pour grandir et commander des armées.
Il ne peut ruiner aucune autre vie que la vôtre, donc chouchoutez-le.
« J’ai déjà soupé de tout ça, maintenant j’ai besoin de plus d’amuse-gueules. »







Les bébés aiment gâcher les moments romantiques.
« Assez ! »
« Je dois faire caca. »







Les chats aiment seulement observer.








Les bébés n’ont pas de pouvoirs magiques ; à part celui de transformer les personnes intéressantes et pleins d’espoir en esclaves chauves, maladifs, couverts de et plein de regrets
« Mon rêve ? Faire le tour du monde ! »
« Je veux essayer le base jump ! »

Poof ! STOP !

Quelques secondes plus tard !
« Mon rêve est d’avoir plus de trois heures de sommeil cette nuit. »
« C’est ton tour de nettoyer le caca. »






Alors que les chats, eux, peuvent voir dans le noir, courir très vite et accomplir des prouesses acrobatiques incroyables.
Un chat, c’est un peu ton Batman perso.




Ce sont des « missiles longue portée » sous forme de boules de poils emplies d’amour et d’horreur.
« Je suis tout aussi confus à propos de mes sautes d’humeur. 
Maintenant caresse mon bidon. 
Et fais-le bien. »






Ils requièrent suffisamment d’attention pour contenter votre besoin de prendre soin d’un être vivant, mais pas au point de ruiner ta vie. »
« Vas-y, t’es pas cool ! »
PAS COOL !






Fin.
(Ecrit sur le tee-shirt : « Je ne suis pas un monstre ».)


Cette bande dessinée a été traduite par Demotivateur et publiée avec l'aimable autorisation de l'auteur.
Source : The Oatmeal
Commentaires