Cette image existe depuis 124 ans et personne n'a réussi à savoir réellement ce qu'elle représentait...

Par
1 328
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Ce fameux dessin du canard-lapin a été publié la première fois en… 1892. Mais que signifie réellement cette illustration qui a tout pour perturber notre cerveau ?


Faîtes le jeu : que voyez-vous en premier sur l’image dessous :


Un canard-lapin, qu’est-ce ? Non, ce n’est pas le dernier mutant imaginé par Stan Lee, ou un délicieux plat de carnivores insatiables.


Il s’agit d’une gravure, publiée pour la première fois en 1892 dans un journal satirique munichois, par un auteur inconnu. Reproduit en 1900 par le psychologue américain Joseph Jastrow, afin d’illustrer l’importance du cerveau et de la culture dans la perception visuelle, cette image ambiguë représente, selon le regard qu’on y porte, une tête de canard ou celle d’un lapin.


On décrit cette image comme étant réversible et bistable : c’est à dire que l’on peut alternativement percevoir l’un des deux animaux, mais jamais les deux en même temps.


Par la suite, cette image est alors devenue la base de la réflexion du philosophe autrichien, Ludwig Wittgenstein. Celui-ci a tout simplement déterminé la notion de « l’aspect » par des pensées et des associations, en contradiction avec la psychologie de la forme (les perceptions des objets ne sont que des représentations innées). En d’autres termes, il est impossible de percevoir et d’identifier une image si elle nous est inconnue. Ainsi, si quelqu’un n’a jamais vu de lapin de sa vie et ne sait pas ce que c’est, il lui sera impossible de voir autre chose que la tête du canard…


Alors, quand vous vous regardez cette image, on part du postulat que vous savez ce que sont un canard et un lapin… La première perception que votre cerveau aura, annihilera directement et automatiquement la seconde possibilité. Si vous partez sur le lapin, vous reconnaîtrez au fur et à mesure son museau, ses oreilles, etc. Et vous en serez tellement convaincus que vous ne verrez en aucun cas le canard. Le principe est le même si vous percevez le canard en premier, vous ne verrez jamais le lapin jusqu’à ce qu’on vous le fasse remarquer…

Alors, canard ou lapin ?

 

La famille du marié rend hommage à sa sœur décédée en lâchant des papillons qui restent accrochés aux invités
Source : Today.com
Commentaires