Stop aux stéréotypes filles/garçons ! Vous allez adorer cette maman et le combat qu'elle livre contre les stéréotypes imposés par la société aux enfants

Par
1 505
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Martine Zoer est une maman tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Mis à part qu’elle a lancé une ligne de vêtements pour les enfants appelée Quirkie Kids et qui propose des tee-shirts roses… aussi bien pour les filles que pour les garçons.

Après avoir été la cible de critiques visant sa gamme de vêtements, jugée par certains comme brouillant la frontière entre garçon et fille, elle a lancé simultanément sur les réseaux sociaux une campagne intitulée #StillABoy et un compte Instagram.

« J’ai commencé à utiliser le hashtag #StillABoy comme moyen de dire « Hé… un garçon qui porte du rose reste un garçon, tout comme une fille qui porte du bleu reste une fille ».

Lorsqu’elle s’est rendu compte que d’autres parents utilisaient son hashtag en accompagnement de photos de leurs fils qu’ils postaient sur les réseaux sociaux, elle a décidé de créer un compte Instagram afin de partager les photos.

 

Daddy | Image by @ayanasmama | #StillABoy

Une photo publiée par @stillaboy_ le



Des photos postées par plusieurs mamans qui montrent qu’un petit garçon peut très bien aimer s’amuser avec un large éventail de choses : aussi bien faire rouler des miniatures de voitures que faire semblant de nourrir des poupées ou des peluches d’animaux.

Maman de deux petits garçons, Martine Zoer puise son inspiration dans l’attitude de ses deux petits garçons, Tyler et Tristan.

« Mes garçons m’ont tant appris, ils ont tellement d’énergie et de bon sens. Ils sont à la fois sauvages et sensibles. Et il est difficile de les élever de façon à ce qu’ils conservent l’authenticité de leurs sentiments vis-à-vis de « ce qui se fait » et « ce qui ne se fait pas » dans nos sociétés, dans un monde où on leur dit d’encaisser, d’être robustes et résistants. »

« J’espère que cette campagne deviendra et restera une belle célébration de la jeunesse, et qu’elle fera échanger les gens sur ce que signifie « être un garçon ». Même si traditionnellement on associe masculinité à « rustre », je sais à quel point les garçons (et les hommes) peuvent être doux, gentils et attentionnés. Et une dernière fois… « OUI », un garçon qui aime le rose et qui joue avec des poupées est #StillABoy (« toujours un garçon ») ».

@StillABoy

@StillABoy

@StillABoy

@StillABoy

@StillABoy

@StillABoy

@StillABoy

@StillABoy
Source : HuffingtonPost
Commentaires