Coincée avec 100 kg de cocaïne Colombienne, cette mamie arrive à expliquer son "commerce"… de la plus jolie des manières

Par
841
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Voici l'histoire d'une grand-mère pas comme les autres.

Du haut de ses 60 ans, Leola Michelle a été arrêtée fin août pour trafic de stupéfiants. Cette Américaine du comté de Prince Williams (proche de Washington) doit aujourd'hui faire face à 14 chefs d'accusation, surtout suite à ce que la police a saisi chez elle : pas moins de 100 kg de cocaïne Colombienne, ainsi que 50 000 pilules d'Oxycodone (un puissant antidouleur) !

Une marchandise estimée à près de 8 millions d’euros…

@policedepartement

L'enquête, effectuée par le Département Antidrogue de la police du comté de Prince Williams, a duré plusieurs mois avant d'enfin mettre la main sur cette baronne de la drogue d’un nouveau genre. Selon les habitants du quartier, les clients défilaient jour et nuit devant sa résidence. Et son entreprise était d’une "très grande ampleur".

Personne n’a jamais su, jusqu’à présent, ce qui avait motivé cette grand-mère à se lancer dans un trafic aussi risqué, surtout à son âge… avant qu'elle n’explique son choix. Une révélation qui a ému beaucoup d’internautes : "Chaque quartier pauvre a sa « mamie gâteau » et je l'ai été pendant de longues années. Puis j'ai évolué vers un autre type de farine, si vous voyez ce que je veux dire… J'ai 17 petits-enfants et je voulais qu'ils aient tous la chance d'aller à l'université. Alors j'ai décidé de vendre de la drogue plutôt qu'eux ne le fassent un jour…"

@reddit

Leola Michelle a été placée en détention provisoire, en attendant son procès. Aucune date n'est encore prévue. Sa caution a été fixée à 450 000 euros.

C'est dingue qu'en 2015, une mamie aille aussi loin pour que ces enfants puissent un jour avoir accès à l'université. Il serait peut-être temps de revoir la notion d'égalité des chances pour tous…
VIDEO : Des motards se sont rassemblés devant un collège pour soutenir un élève victime de harcèlement
Source : News Watch 33
Commentaires