Ils en avaient marre d'être persécutés à cause de leurs cheveux, alors ils ont créé des soirées spéciales pour les roux !

Par
4 999
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Les roux sont des êtres étranges et méconnus. Ils sont victimes de nombreux préjugés, ils sont persécutés, et cela ne date pas d’hier. Dès la Grèce antique, on pensait qu’ils se transformaient en vampires une fois morts. Même Aristote, qui n’était pourtant pas le dernier des imbéciles, pensait que cette couleur de cheveux était le signe d’un mauvais caractère.  Il y a encore quelques siècles, les cheveux roux étaient considérés comme étant la marque du diable, et les femmes aux cheveux roux étaient parfois brûlées vives pour sorcellerie ! Et aujourd’hui, combien sont ceux qui ont fait les frais des moqueries de leurs camarades de classe, de leurs blagues douteuses et autres jeux de mots éculés…

 

Mais la roux tourne, comme on dit. A Lyon, un bar a lancé des soirées « ginger only », réservées aux roux !

Et comme les rouquins sont sympas, qu’ils ne sont pas rancuniers et qu’ils ne font pas de discrimination (eux au moins !), les non-roux peuvent venir eux aussi… à condition de mettre une perruque ou de se teindre les cheveux !

 Alice et Gérald, qui ont lancé les Ginger Party à Lyon.

Cette soirée roux aura lieu tous les premiers lundis du mois, et la prochaine aura donc lieu ce soir, lundi 2 mars, au Johnny Walsh.

 La soirée aura lieu dans le quartier Saint Georges... Ils auraient pu faire ça à la Croix Rousse, quand même, histoire de rester dans le thème !

L’idée est venue à la base d’un simple délire entre amis. Dans un pub du quartier lyonnais de Saint-Georges, ils discutaient de leurs mésaventures d’enfance et des moqueries qu’ils avaient pu subir à cause de leur couleur de cheveux. C’est Alice, une serveuse anglaise de 24 ans, qui a eu l’idée de prendre une revanche sur ce passé en créant des soirées réservées aux roux !

 

Car si cela peut paraître drôle et anecdotique pour certains, la jeune femme a réellement souffert pendant son enfance, semble-t-il. Vers 12-13 ans, elle se faisait tellement harceler qu’elle a dû changer d’établissement scolaire. Par la suite, Alice s’est même teint les cheveux en noir, mais aujourd’hui elle ne changerait ses cheveux pour rien au monde !

 

Si cette soirée offre un bon prétexte pour faire la fête en début de semaine, elle permettra aussi aux roux de se retrouver entre eux, de partager leurs souvenirs et expériences communes, et de montrer que cette couleur de cheveux peut être belle, elle aussi...

Alors, qui est chaud ?

Née avec une malformation qui la paralyse, une petite fille voyage sur le dos d'un professeur pour ne pas qu'elle manque le voyage scolaire
Source : 20minutes.fr
Cheveux Roux
Commentaires