Disparue bien trop tôt, ses camarades de classe ont fait un geste énorme pour elle... Emouvant !

Par
3 366
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Laura Hillier vivait en Ontario au Canada. Elle avait 18 ans…

Elle allait au lycée, elle adorait la musique et le théâtre, elle lisait des romans d’aventure… et attendait une greffe de moelle osseuse.

Atteinte d’une leucémie myéloïde aigüe à l’âge de 13 ans, elle avait réussi à faire taire la maladie durant quatre années. Malheureusement elle fait une rechute en mai 2015. Après un nouveau combat qu’elle et ses proches espéraient salutaire, elle a de nouveau rechuté en novembre…

@Hope for Laura via Facebook

Laura aurait peut-être pu continuer de découvrir la vie, ses joies et ses peines, sa beauté et sa laideur… si l’hôpital Hamilton (Ontario) avait été en mesure d’accueillir une greffe de moelle osseuse spécifique à son ADN.

En effet, de nombreux donateurs potentiels étaient prêts à agir dans ce sens. Malheureusement, l’établissement hospitalier lui avait signifié qu’il n’y avait pas assez de lits équipés de système d’air à haute pression disponibles pour une telle opération.
Elle est décédée dans une affreuse attente ; ce qui semble au final être le pire.

Dans un superbe message de solidarité (face à l’injustice de sa destinée), ses amis et camarades de classe, sa famille et les professeurs qu’elle a eu au cours de sa scolarité, ont décidé d’écrire de multiples messages colorés sur son cercueil blanc - symboles des innombrables preuves de respect, de tristesse et d’amour qui lui étaient et qui lui sont toujours destinés.

@Hope for Laura via Facebook


@Hope for Laura via Facebook


Depuis, ses parents ont lancé la fondation Coast to Coast afin de lutter contre les nombreuses formes de cancers qui frappent injustement les enfants.
Source : Daily Mail
Commentaires