Ces statues géantes d’un homme et d’une femme, qui bougent, s’enlacent et se séparent chaque jour, résument parfaitement ce qu’est l’amour

Par
135
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Faites la connaissance d'Ali et Nino, et de leur amour symbolique, à Batumi, en Géorgie.

Si on connaît de nombreuses histoires d'amour comme Roméo et Juliette, le récit d'Ali et Nino est beaucoup moins connue. Pourtant, elle est toute aussi belle. Écrite par Kurban Said, auteur originaire d'Azerbaïdjan, Ali et Nino conte une histoire d'amour qui a lieu à Bakou entre un jeune homme musulman et une princesse chrétienne, originaire de Géorgie. Les différences de culture leur font rencontrer bien des inconvénients et les deux amants vont se retrouver définitivement séparés suite à l'invasion de la Russie.

D'abord publié en 1937, le roman a ensuite été traduit dans 37 langues différentes. Il a également donné lieu à une adaptation cinématographique.

Les deux amants de Kurban Said apparaissent à présent dans une autre forme d'art. Tamara Kvesitadze, artiste américaine, a pris l'initiative de donner vie aux tourtereaux en les représentant sous la forme de statues géantes en acier, de 7 mètres de haut, intitulées "Statue de l’amour". Mais le plus impressionnant, c'est que cette œuvre colossale en acier… bouge !

@instagram.com/milademenkova
@instagram.com/estodipesto    

Contrôlés par ordinateur, les deux amants se rapprochent délicatement l'un de l'autre tous les jours à 19 heures, pour partager une douce étreinte. L’animation dure à peine 10 minutes puisque, comme dans le roman, les deux statues finissent par se séparer et regarder chacune dans des directions opposées…

@instagram.com/anasty44
@instagram.com/estodipesto


Voici le mouvement que font Ali et Nino en vidéo. Les deux amants fusionnent tendrement : 

 

Une vidéo publiée par Inna (@serginna84) le



 

Une vidéo publiée par Avgusta Asta (@lavgusta) le



C'est une belle représentation de l'amour impossible: de la rencontre à la passion jusqu'aux adieux. Les deux statues sont vraiment dotées d'une poésie sans nom et l'artiste Kurban Said a su capter la complicité qui existe entre le jeune homme et la princesse de Géorgie.
Un mari et sa femme meurent le même jour, après avoir passé 71 ans ensemble !
Source : Aplus.com
Commentaires