L'homme idéal EXISTE... mais il n'est comme pas dans les Disney : c'est même tout le contraire !

Par
2 215
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Souvent, sur les réseaux sociaux, on voit des filles qui postent des choses en rapport avec l’amour.

Il y a celles qui se sentent seules, celles qui se sentent perdues, celles qui écrivent des messages indirects pour cette personne qu’elles viennent de connaître ou pour leur ex qui vient de les laisser tomber. Il y a aussi celles qui récupèrent après une grande déception amoureuse, et celles clament bien haut leur bonheur d’être enfin célibataires, sans doute un peu trop fort pour que cela soit totalement vrai.

 

Mais il y a une chose que bon nombre d’entre elles ont en commun : Elles parlent toutes du fameux « homme idéal », le prince charmant, le mec parfait. Celui qui vous appelle sans prévenir pour vous déclarer son amour (sauf quand il appelle sans prévenir pour vous rappeler de ne pas oublier les bières pour le barbecue). Celui qui vous réveille chaque matin avec un petit message (comme quand il vous écrit à 8 heures du matin pour vous dire qu’il a oublié les clés). Celui qui n’a d’yeux que pour vous et personne d’autre (ou peut-être qu’il a des yeux, tout simplement, et qu’il les utilise comme tout le monde pour jeter des regards en coin aux derrières des filles qui passent devant lui sur la plage, quand vous regardez ailleurs)

.

Elles prétendent que, si un homme les aime, il fera tout son possible pour que jamais elles ne versent une larme… Mais dans la réalité, il y aura toujours des disputes et des pleurs, même dans les couples les plus parfaits.

 

Le problème, quand on veut vivre une vie de princesse de contes de fées, c’est qu’on peut vite se retrouver déçue si on oublie que les contes de fées ne sont, par leur définition même, pas réels. Ils ne peuvent pas être transposés dans la réalité, c’est se voiler la face et risquer de douloureuses désillusions que de s’acharner à croire le contraire. Et pourtant, je ne viens pas ici vous dire que le monde est pourri, que tous les hommes sont des salauds et qu’on est tous condamnés à être malheureux… Bien au contraire. Car celles et ceux qui sont malheureux le sont bien souvent parce qu’ils ont des attentes impossibles, des standards qui ne correspondent tout simplement pas au monde réel.

 

Oui, l’homme idéal existe… mais il n’y a rien à voir avec celui qui est présenté par les dessins animés de Disney… En fait, il est exactement à l’opposé de tout cela.

 

Quand vous le rencontrerez pour la première fois, bien entendu, il y aura comme un petit air de ressemblance, puisque vous ne verrez que ses côtés positifs et toutes les choses qu’il aura su mettre en avant pour vous séduire : il sera galant, éduqué, sensible, cultivé, amoureux, dévoué, il répondra à tous vos messages dans les minutes qui suivent, il se souviendra avec précision de la moindre petite chose que vous lui direz… parce que vous aussi vous lui plaisez et qu’il ne veut pas passer à côté de sa chance. D’ailleurs, vous en ferez sûrement de même : vous ne le croiserez qu’après avoir passé bien du temps à prendre soin de votre apparence, élégante en toute circonstance…

Pour ce prince, vous vous ferez vous aussi un peu princesse, pour un temps.

 

Pour un temps seulement : car une fois que vous serez tous les deux un peu plus sûrs de votre amour, les choses commenceront à changer, petit à petit. Mais avec le temps, vous reprendrez chacun votre vraie nature, descendrez du nuage pour redevenir ce que vous êtes après tout : des êtres humains, avec leurs qualités et leurs défauts. Vous vous réveillerez parfois avec une mauvaise haleine et une tête de déterrée, il pissera la porte ouverte. Vous répandrez vos rasoirs jetables partout dans la salle de bains, il oubliera de faire la vaisselle. Parce que personne n’est parfait, et qu’il est épuisant de maintenir une illusion indéfiniment.

 

Et c’est quand vous aurez vu le Shrek qui se cache sous le prince charmant, que vous aurez le choix de réellement tomber amoureuse,  ou non. Face à sa vraie nature, à sa personnalité véritable, vous pourrez être déçue… Ou être éprise d’un amour bien plus véritable, bien plus profond que l’illusion dans laquelle vous aviez tous les deux vécu jusqu’alors !

 

Oui, le prince charmant aussi oubliera des dates importantes, il ne sera pas forcément le premier à vous souhaiter un bon anniversaire à minuit. Parfois, il se fichera comme d’une guigne de ce que vous voudrez bien lui raconter, parfois il oubliera instantanément les choses que vous lui dites, tout en faisant semblant de vous écouter distraitement. Parfois il s’énervera pour des trucs idiots et vous finirez par vous disputer pour des choses insignifiantes, sans doute vous fera-t-il pleurer parfois, aussi.

 

Et tout ce que vous voyez comme une imperfection, fait en réalité partie intégrante de ce qui fait un homme « parfait » : il vous aime avec tout son cœur, et ça ne l’empêche pas pour autant de péter sous la couette et d’en rire par-dessus le marché.

 

L’homme idéal, c’est celui qui passera le dimanche après-midi avec vous pour couper le gazon, et qui finira par boire des bières avec vous sur la terrasse « à cause de la chaleur ». C’est celui qui voudra absolument « réparer » la lampe de la cuisine, tout ça parce qu’il n’a pas envie d’appeler l’électricien. C’est celui qui lavera toute la vaisselle sans que vous ne lui disiez rien, après une dispute, simplement pour vous attendrir et faire passer votre colère.

C’est celui qui ne tuera pas l’araignée qui vous fait peur, mais qui la prendra entre ses mains et la mettra dehors pour lui rendre sa liberté. C’est celui qui vous embrassera le matin au réveil même si vous avez probablement une haleine de fennec, c’est celui qui s’endormira la tête contre votre poitrine après une soirée-film, la bouche ouverte, en bavant sur votre chemisier et en ronflant.

C’est celui qui, malgré sa mémoire de poisson-rouge neurasthénique et sa faculté incroyable à oublier année après année la date de votre rencontre, vous démontrera son amour au quotidien en vous préparant un chocolat chaud, et en vous apportant des croissants à l’heure du goûter tandis que vous êtes en train de travailler sur votre ordinateur. C’est celui qui vous touchera les fesses de la manière la moins subtile du monde quand vous rentrez à la maison, c’est celui avec qui vous serez capable de parler des trucs les plus étranges et d’en rire.

 

L’homme idéal, au final, il n’y en a pas qu’un seul, il n’y a pas de modèle-type. Parfois il viendra avec sa boite de chocolats intégrée, et parfois non. Au final, cet homme idéal est si imparfait dans toute son essence, si réel, que ce ne serait pas lui faire justice que de dire qu’il n’est pas l’homme le plus parfait qu’il y a sur terre. L’homme parfait, c’est celui qui est parfait pour vous.


L’homme parfait, peut-être, vous blessera aussi, et vous fera pleurer, et ce n’est pas pour cela qu’il cessera d’être l’homme parfait. En acceptant cette réalité, vous pourriez bien éviter de rater le coche et de passer à côté de lui sans le reconnaître.

 

Au final, l’homme parfait ressemble plus à Homer Simpson qu’à un chevalier blanc ou au beau prince de la belle aux bois dormant… Et c’est très bien comme ça. Car qui n’aime pas Homer Simpson ?

Le nombre de tigres sauvages en Inde a augmenté de 30% en l'espace de quatre ans
Source : Upscocl
Commentaires