ENFIN ! La NASA vient de découvrir une planète similaire à la Terre ! Incroyable... On fait nos valises ?

6 308partages
Jeudi 23 juillet, une téléconférence donnée par la NASA a fait l'effet d'une bombe. Une planète semblable à la Terre existerait !

C'est une nouvelle qui a retenu l'attention de tous les adeptes d'astronomie. Mais pas seulement. Et c'est compréhensible, puisque l'agence spatiale a annoncé l'existence d'une planète qui ressemblerait fortement à la nôtre !


En quoi est-elle semblable à notre Terre ?
Cette planète, nommée Kepler 452 B, a non seulement une taille qui est proche de celle de la Terre mais en plus, elle se trouve dans une zone habitable. Celle-ci se situe autour d'une étoile semblable à notre soleil. Kepler 452 B est exactement 60% plus grande que la Terre et elle tourne aussi autour de l'étoile qui, elle, est 10% plus grande que notre soleil et plus brillante. A noter qu'elle est aussi 1,5 milliard d'années plus ancienne !

Existe-t-il l'éventualité que des vies émergent sur cette nouvelle Terre ?
On se croirait presque dans un film de science-fiction et un futur fantasmé n'a jamais été aussi proche. Car Jon Jenkins, chef d'analyse des données de Kepler à la NASA, n'a pas hésité à évoquer cette possibilité qui bien sûr reste à confirmer : "C'est une opportunité substantielle pour que la vie émerge, si tous les ingrédients et les conditions nécessaires à la vie existaient sur cette planète." Anne-Marie Lagrange, de l'observatoire de Grenoble, ajoute : "Il faut un paramètre indispensable pour connaître sa nature, rocheuse, gazeuse ou une combinaison des deux et savoir si elle arbitre une atmosphère." 

Les recherches quant aux conditions vivables ou non de cette planète restent donc à confirmer et s'annoncent longues.

Ce n'est pas la première fois qu'on découvre de "nouvelles Terres".
En effet, il est déjà arrivé de dévoiler d'autres planètes semblables à la nôtre, mais jamais habitables. Ces dernières étaient plus proches des étoiles que Kepler 452 B. Leur rayonnement aurait tué toute activité biologique...

L'année dernière déjà, par exemple, une planète à peine plus grosse que la nôtre avait été découverte. Seul hic : elle tournait autour d'une naine rouge, astre connu pour avoir une luminosité moins forte que soleil. 

Ici, Kepler 452 B se rapproche encore plus de notre Terre que les précédentes trouvailles de la NASA des années auparavant, tout comme son étoile se rapproche de notre soleil. Un brin d'espoir renaît donc concernant la possibilité que cette planète soit bel et bien habitable. 

Mais Joseph Twicken ajoute que les recherches ne comptent pas s'arrêter là et que la NASA ne tient pas uniquement à se concentrer sur cette nouvelle Terre jumelle. La recherche aux diverses planètes continue : "La poursuite de l'étude des autres exoplanètes candidates dans ce catalogue et un examen final des autres données scientifiques transmises par Kepler, nous aideront à dénicher les planètes les plus petites et les plus intéressantes".

Affaire à suivre donc. Quand on voit les diverses recherches faites par la NASA au cours des années, voir une telle progression est impressionnante. La science-fiction de nos bouquins et de nos films préférés semble se rapprocher de plus en plus de la réalité.
Source : Lemonde.fr
En vidéo : Thai Good Stories, la très belle pub thaïlandaise sur le don de soi
Plus d'articles
Dernières news