Un client se plaint à la patronne du café parce qu'une maman allaite son bébé... Et se fait virer ! Génial...

6 475partages

À Rockhampton, ville située dans l’état du Queensland, en Australie, les propriétaires d’un café ont été contraints de demander à l’un de leurs clients de quitter les lieux, ce qui a provoqué une série de réactions enthousiastes sur les réseaux sociaux.

 

L’objet de la discorde ? Une jeune femme qui allaitait son enfant. La patronne du « Cheese and Biscuits Cafe », Jessica-Anne Allen , explique avoir été interpellée par un homme qui semblait ne pas apprécier le fait qu’une autre cliente donnait discrètement le sein à son nourrisson. L’homme a alors ordonné à la tenante des lieux de couvrir sur le champ ce sein qu’il ne saurait voir, en demandant à la jeune femme de couvrir la tête du bébé.

 

Mais quand Jessica-Anne refuse de demander une telle chose à la cliente, l’homme décide de se lever et de faire cela lui-même !

 

 

@Via Dailymail Australia

 

Devant le sans-gêne incroyable de cet homme, la patronne l’a envoyé illico se faire voir ailleurs, en l’expulsant du café.

 

« Quand on pense que cela existe encore à notre époque, cela me dégoûte de voir que quelqu’un peut avoir la prétention de dicter aux autres ce qu’ils doivent faire ou non en public, surtout quand il s’agit de nourrir un enfant, » explique Ms. Allen au Daily Mail Australie.

 

@Via Dailymail Australia


Selon elle et son mari Steve, le client était assis dans la cour intérieure du café lorsqu’il est entré en trombe pour leur signaler qu’il y avait « une femme qui allaitait son enfant » et leur dire de contraindre la cliente à se couvrir.

« Nous l’avons alors informé que nous étions un café « breast-feeding friendly », et qu’il n’y avait aucun problème pour nous. Nous lui avons également indiqué qu’il y avait d’autres tables en intérieur et en terrasse, si cela le dérangeait. »

 

L’homme est retourné s’asseoir sans broncher, et l’incident semblait clos. Mais lorsque Jessica-Anne est sortie pour servir son café à cet homme, elle remarque que la jeune maman assise non loin était visiblement bouleversée et semblait très confuse.

Lorsque l’indélicat client lui explique avec aplomb qu’il n’y avait "plus besoin de dire quoi que ce soit à la mère puisqu’il s’en était lui-même chargé" , Jessica-Anne ne s’est pas gênée non plus et lui a indiqué la porte de sortie.

 

 

« Cet homme l’avait humiliée, elle était honteuse et n’arrêtait pas de s’excuser ensuite, mais c’est quelque chose qui aurait pu être évité » témoigne Jessica-Anne.

 

La page Facebook du café a été envahie de messages d’encouragements, et d nombreuses mères ont félicité et remercié l’établissement de s’être ainsi battu pour leurs droits.  

En vidéo : Une mariée réalise une superbe chorégraphie avec son chien
Plus d'articles