Une ville en France soulève une polémique sur la protection des animaux en interdisant les spectacles de cirque sur sa commune !

Par
1 924
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

La présence d’animaux sauvages au sein des cirques est de plus en plus blâmée dans certains pays comme le Mexique, la Belgique, la Grèce ou encore le Portugal. En France, les mairies françaises sont encore peu à refuser les cirques avec animaux sauvages.
@Ringling Bros and Barnum & Bailey

Heureusement, certaines sont sensibles à la protection des animaux et n’acceptent déjà plus de tels cirques dans leurs communes. C’est le cas de la ville de Roncq, près de Lille. Cet automne, un arrêt municipal a été signé par le maire PS, Vincent Ledoux, empêchant les cirques mettant en scène des animaux sauvages, de se produire en ville.

Vincent Ledoux a ainsi tenu à justifier sa décision à la Voix du Nord : « Il s’avère que les conditions de détention et de dressage des animaux sauvages leur occasionnent des pathologies avérées (troubles cardiaques, arthrite, stéréotypies, troubles du comportement) et que les normes minimales requises ne peuvent être respectées du fait de la nature itinérante de ces établissements. »
@Stephen Shaver Photo 

Roncq fait partie des quatre communes de France à s’opposer à la présence de tels cirques sur leurs territoires. Quatre c’est très peu… Mais gageons qu’avec le temps, d’autres villes se sensibiliseront aux conditions de vies des animaux dans les cirques. Pour arriver à ce but, une pétition circule sur le site de l’association 30 millions d’amis, qui juge la démarche de la ville de Roncq comme « une belle avancée ».

L'acteur Danny Trejo, alias Machete, sauve la vie d'un bébé coincé dans une voiture
Source : Lavoixdunord.fr
Commentaires