Mustafa Efe est un imam d'Istanbul qui accueille de nombreux chats errants en cet hiver rude : découvrez son initiative, magnifique

Par
5 320
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

De l’islam des origines (du Prophète Mahomet) jusqu’à l’Istanbul d’aujourd’hui, le chat est un animal que l’on respecte. Dans cette ville millénaire, autrefois appelée Byzance puis Constantinople, il y a des matous à tous les coins de rue, sur les places et terrasses, dans les bazars et… les mosquées.

Tout particulièrement dans une mosquée : celle d’Aziz Mahmut Hüdayi d’Üsküdar, sur la rive orientale d’Istanbul où son imam Mustafa Efe accueille les chats errants du quartier. Une bienveillance qui lui a valu de nombreuses félicitations sur les réseaux sociaux. D’autant plus donc, et c'est un joli clin d’œil, que Mahomet lui-même vouait un attachement légendaire à sa chatte, qu’il avait appelé Muezza.
 

Bir Kedinin İmam Sevgisi..."...Sonra, deniz içinde ve zemin yüzünde merhamet ve şefkatle terbiye edilen küçük...

Posté par Mustafa Efe sur vendredi 15 janvier 2016



La mosquée vient d'offrir l’hospitalité à une chatte et à sa portée (qui n'est pas la seule). Comme vous allez pouvoir le constater dans cette vidéo, cette "mère poule" n’a pas choisi n’importe quel endroit pour abriter ses petits : le minbar, sorte d’estrade depuis lequel l’imam fait son sermon lors de la prière du vendredi !
 

Camimizin Cuma misafirleri, Bugün Hutbe de bizi bekleyen süpriz :)Kedicik şefkat ve merhametin merkezini bulmuş...

Posté par Mustafa Efe sur jeudi 16 avril 2015



Mustafa Efe les appelle « (ses) invités » de la mosquée. Et à première vue, ils ont l’air de se sentir comme tels, de se plaire dans ce grand espace et d’apprécier la visite régulière des fidèles !

@Mustafa Efe
@Mustafa Efe

Sachez d’ailleurs que la météo n’est pas des plus clémentes cette année dans la capitale stambouliote. En ce 18 janvier, il n’y fait que 0°C… Un hiver très froid qui devrait se prolonger au moins durant toute la seconde partie du mois de janvier, si ce n’est probablement jusqu’à fin février.

@Mustafa Efe
@Mustafa Efe

Pour conclure sur une note lyrique, mais puissante et vraie
(qui m’est chère et qui m’a personnellement marquée), je vais citer un très grand poète, qui est aussi l’une des plus grandes figures du romantisme que la France ait connu, Alphonse de Lamartine. Il disait : « On n’a pas deux cœurs, l’un pour l’homme, l’autre pour l’animal… On a du cœur ou on n’en a pas. »

@Mustafa Efe
@Mustafa Efe

Si vous désirez avoir plus de nouvelles de l’imam Mustafa Efe et de son initiative, vous pouvez vous rendre sur sa page Facebook!
Victime d'une amibe dévoreuse de cerveau, une petite fille de 10 ans est morte
Source : The Dodo
Commentaires