Pendant son discours pour la remise des diplômes de son lycée, cet étudiant avoue un secret horrible à son meilleur ami ! Choquant...

Par
13 815
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Une fois, à l'époque où j'étais un nouvel arrivant au lycée, j'ai aperçu un jeune de ma classe qui rentrait chez lui après les cours. Il s'appelait Kyle. On aurait dit qu'il portait tous ses livres de classe. Je me suis alors demandé : "Pourquoi ramener tous ces bouquins chez soi un vendredi ? Ça doit vraiment être un intello."

J'avais déjà plein de choses prévues ce weekend là (fêtes, match de foot entre amis, etc...), donc j'ai juste haussé les épaules puis j'ai repris ma route. Mais en commençant à marcher, j'ai vu une bande d'enfants courir vers lui. Ils l'ont poussé, ont fait tomber tous ses livres, l'ont frappé, il est tombé, ses lunettes ont volé... Sans attendre, j'ai chassé les petits morveux qui avaient fait ça. J'avais repéré ses lunettes au sol, à près de trois mètres de lui ! Il m'a regardé, et j'ai vu dans son regard une terrible tristesse...

@godvine

J'étais de tout coeur avec lui, il m'avait touché. Il tâtait l'herbe à la recherche de ses lunettes, les larmes au yeux. Je lui ai tendu ses lunettes et j'ai dit "Ces gars-là sont des idiots, il faut vraiment qu'ils se trouvent une vie." Il m'a regardé et a répondu "Merci". Un grand sourire a illuminé son visage. Un de ces sourires qui en dit long sur la gratitude qu'il m'a porté à ce moment.

J'ai aidé Kyle à récupérer ses livres et je lui ai demandé où il vivait. C'est comme ça que je me suis aperçu que nous étions voisins. En lui demandant pourquoi je ne l'avais pas déjà vu dans le quartier, Kyle m'a dit qu'avant de venir ici il était dans une école privée. Je vais être honnête, c'est peut-être bizarre de dire ça, mais sans cette rencontre impromptue qui m'a ouvert les yeux, je ne pensais pas m'entendre un jour avec un gars venant du privé.

On a beaucoup parlé sur le chemin du retour. Je lui ai demandé s'il voulait venir jouer au foot avec mes amis et moi le lendemain. Sans hésitation aucune, il a dit oui.

Finalement, nous avons tous passé le weekend ensemble, et plus j'apprenais à connaître Kyle, plus il devenait un pote ! Mes amis ont pensé la même chose de lui. Une fois le lundi matin et la reprise du lycée, je l'ai vu marcher vers l'école, toujours avec ses livres sur les bras. Je me suis arrêté et je lui ai dit : "dis moi tu vas finir par te muscler en faisant ça tous les jours !" Il a rigolé, et on a porté chacun la moitié des livres !

Et en 4 ans, Kyle et moi nous sommes devenus meilleurs amis. On a grandi et l'heure est venue de faire nos choix respectifs pour aller à la fac. Kyle a opté pour l'université de Georgetown et moi pour celle de Duke... Mais je savais que cela ne changerait rien de notre amitié, que la distance ne serait pas un problème ! Il allait être médecin et j'allai être dans le business du sport !

Pour notre dernière année de lycée, Kyle a été major ! Je le taquinais tout le temps en lui disant que c'était un intello ! Il a du préparer un discours pour la cérémonie des diplômes. Franchement, j'étais content de ne pas être à sa place, quel stress de parler devant autant de monde...

Le jour de la cérémonie, je l'ai vu arriver. Il était content d'être là. Pour moi, Kyle, c'est le genre de personne qui se trouve et se révèle réellement pendant la période du lycée. Désormais, il porte ses lunettes mieux que jamais. Les filles l'adorent, il a même eu beaucoup plus de succès que moi cette année ! Parfois j'étais même jaloux...

C'était un grand jour pour lui, une belle revanche sur la vie. Mais Kyle était stressé, nerveux. J'ai profité d'une petite accolade entre nous avant qu'il monte sur la scène pour lui dire que ça allait le faire, qu'il allait très bien s'en sortir.

Après un raclement de gorge, il a fait le grand saut, il a commencé son discours. "Les remises de diplômes, ce sont des moments faits pour remercier ceux qui vous ont aidé et soutenu pendant toutes ces années. Vos parents, vos professeurs, vos frères et soeurs, vos entraîneurs, et surtout vos amis. Je suis ici aujourd'hui pour vous dire qu'être ami avec quelqu'un est la plus belle chose que l'on peut avoir. Je vais vous raconter une histoire à ce propos" a-t-il dit.

Je l'ai écouté raconter l'histoire du jour où on s'était vu pour la première fois. Et à ce moment, devant tout le monde, il s'est complètement révélé, et a lâché une bombe... Le weekend de notre rencontre, il se sentait tellement mal dans sa peau depuis un certain temps, qu'il avait décidé de se suicider. Il a expliqué qu'il avait tout rangé dans son casier et qu'il avait ramené tous ses livres à la maison, pour ne pas que sa mère ait à le faire une fois qu'il ne serait plus là... Après un instant de silence, il m'a regardé, a souri, et a déclaré d'une voix tremblante : "Heureusement, j'ai été sauvé. Mon ami m'a empêché de commettre l'irréparable."

La foule était stoïque, le temps semblait s'être arrêté. Kyle avait ouvert son coeur et partagé les moments les plus sombres de son existence, quel courage ! Puis son père et sa mère m'ont regardé, leur visage me remerciait d'avoir sauvé leur fils. S'ils avaient pu me couvrir d'or ils l'auraient fait. C'était tellement beau à voir que je n'ai pas vraiment de mot...

La morale de cette histoire, c'est qu'il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir de nos mots et de nos actions. Avec un geste qui vous paraît anodin, vous pouvez changer la vie d'une personne !
Source : tickld.com
Commentaires