La photo que ce papa a publié sur Facebook de son bébé pour alerter les parents d'un danger, fait froid dans le dos...

Par
4 264
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Scott et Jessica Walker, déjà parents de Mya 3 ans, ont accueilli en septembre dernier un nouvel enfant dans leur famille : Molly. La petite famille Texane a dû faire face à une infection peu connue de tous et pourtant très dangereuse pour nos enfants.
@Facebook/Scott Walker

Les deux tourtereaux ont commencé à s’inquiéter lorsque Molly s’est mise à pleurer sans que Scott et Jessica ne parviennent à comprendre la raison. Bien que Molly soit née prématurément, c’est un bébé désormais en très bonne santé. Puis, Jessica s’est rendu compte que son enfant avait très chaud. Quand elle a retiré ses chaussettes, elle a vu que l’orteil de Molly était enroulé par un cheveu qui lui entaillait la peau.

Scott et Jessica ont pris soin d’enlever le cheveu avec une pince à épiler propre et ont ensuite emmené Molly chez le médecin. C’est là qu’ils ont pris connaissance de ce rare syndrome , commun et très dangereux: le syndrome du tourniquet.

Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de l’enroulement d’un cheveu autour d’un doigt, d’un orteil ou du pénis d’un bébé qui peut aller jusqu’à couper la circulation sanguine. Si le cheveu n’est pas retiré à temps, l’infection peut aller jusqu’à causer la perte du membre enroulé en question… Sachant que le cheveu est difficilement visible, l’infection peut vite s’aggraver.

C’est pourquoi Scott a décidé de poster une photo de l’orteil de sa fille sur Facebook afin de sensibiliser les parents sur le syndrome du tourniquet et les encourager à être très vigilants. Il a même pris soin de mettre un lien vers la définition de cette infection sur Wikipedia.
 

Had a small scare this afternoon with Ms. Molly. What happened was new to me, but apparently not totally uncommon, so I...

Posté par Scott Walker sur jeudi 21 janvier 2016



« J’ai eu une petite frayeur cette après-midi avec Mademoiselle Molly. Ce qui s’est passé est tout nouveau pour moi, mais pas si hors du commun apparemment. C’est pourquoi je souhaite partager ça à un maximum de parents.

Nous mangions en famille quand Molly est devenu grincheuse et s’est mise à hurler. Rien qui sorte de l’ordinaire, me direz-vous ! Puis, elle a commencé à avoir chaud et Jess a décidé de lui enlever ses chaussettes. C’est là qu’on a vu l’état de son orteil. C’est ce qu’on appelle le syndrome du tourniquet qui est une mèche de cheveu qui reste enroulée autour de l’orteil ou du doigt. Elle est parfois si serrée qu’elle peut aller jusqu’à couper la peau voire la circulation sanguine du bébé.

Heureusement pour Molly, sa maman a de super pouvoirs ! Jess a réussi à enlever le cheveu avec une loupe et une pince à épiler propre en quelques minutes.

Cette photo a été prise environ 45 minutes après qu’on a retiré le cheveu. Malheureusement, le cheveu a réussi à entailler la peau de Molly, mais ça aurait pu être pire si on n’avait pas réagi plus tôt ou si le cheveu était trop difficile à enlever.

Le médecin nous a dit qu’il faut toujours vérifier les orteils ou les doigts si le bébé est vraiment inconsolable.

À titre informatif, pour tous les parents. »

Résultat : plus de 20 000 personnes ont déjà partagé la publication de Scott Walker. En effet, il « faut veiller à passer sa main sur les orteils ou les doigts pour être sûr que les pleurs du bébé ne soient pas dus à un cheveu ou une fibre quelconque étrangleur » selon Doctissimo.

Voici d’autres exemples d’orteils ayant souffert d’un cheveu étrangleur. À droite, l’orteil a dû être légèrement incisé à la verticale, afin de pouvoir retirer le cheveu.
 
@Wikipedia
Commentaires