Cette photographe explore la diversité des roux dans le monde à travers cette série de photos époustouflante

Par
2 745
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Caractéristique physique considérée comme un trait d’origine celtico-germanique (propre à l’Europe du nord), la pigmentation rousse des cheveux se retrouve également chez les Afro-caribéens. Michelle Marshall, photographe lyonnaise basée à Londres, a décidé d’aller à leur rencontre pour leur tirer le portrait.

Elle a baptisé son projet « MC1R », du nom de code attribué au récepteur de la mélanocortine de type 1, le gène à l’origine des cheveux roux. « Je dois avoir tout ceux de Londres là-dedans » s’était amusée Michelle Marshall, en détaillant son travail de recherche de cette population extrêmement rare.

En Ecosse, on estime que 13% de la population est rousse. Et seulement 1 à 2% de la population mondiale. « Bien qu’il y ait une connexion irlandaise/écossaise sous-jacente au gène MC1R, je ne suis pas sûre qu’être roux signifie uniquement être Ecossais, Irlandais, Gallois – ou même Blanc. »

La preuve en photos :

1.
@Michelle Marshall
2.
@Michelle Marshall
3.
@Michelle Marshall
4.
@Michelle Marshall
5.
@Michelle Marshall
6.
@Michelle Marshall
7.
@Michelle Marshall
8.
@Michelle Marshall
9.
@Michelle Marshall
10.
@Michelle Marshall
11.
@Michelle Marshall
12.
@Michelle Marshall

La revanche des roux serait-elle en marche ?
Alors que l'application FaceApp fait fureur, Greenpeace détourne le procédé pour dénoncer le réchauffement climatique
Source : HuffingtonPost
Commentaires