Une petite fille se fait passer pour une sans-abri dans la rue et tente l'expérience en s'habillant proprement... La réaction des passants est choquante ! Incroyable !!

Par
740
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il ne faut jamais juger aux apparences… Avec sa nouvelle campagne, #FightUnfair, l’UNICEF a observé la réaction des passants dans la rue et dans un restaurant afin de voir leur réaction face à une petite fille, placée dans deux situations totalement différentes.

À Tbilissi, en Georgie, Anano, 6 ans a été le cobaye de cette expérience, prouvant que l’égalité des chances chez les enfants est bien trop souvent absente. L’UNICEF l’a donc mise en scène seule, dans la rue, livrée à elle-même et habillée comme toute petite fille de son âge. En caméra cachée on peut ainsi voir la réaction des gens qui s’arrêtent devant elle et lui demandent pourquoi elle est toute seule, cherchant même à l’aider. Même chose dans un restaurant : certaines personnes, très avenantes, vont même jusqu’à l’inviter à table.

Mais quand Anano ressemble à une enfant sans abri et démunie, le regard des gens change. Dans la rue, personne ne l’accoste ni ne s’inquiète pour elle. Pourtant, elle est tout aussi seule que quand elle était « propre sur elle ». Dans le restaurant, les gens la voient passer, certes, mais ne lui adressent pas la parole et tiennent à garder leur sac près d’eux, probablement de peur qu’elle ne les vole. Un homme va même jusqu’à demander au serveur de la faire sortir…

Le malaise est réel en regardant cette vidéo poignante dont l’expérience ne laisse pas la petite Anano indifférente : « Ça m’a rendue triste. Ils me disaient tous de partir » explique-t-elle en évoquant son passage dans un restaurant. Imaginez comment cela se passe pour des millions d’enfants ? C’est ce qu’UNICEF tente de faire comprendre via cette vidéo.

L’indifférence face à la pauvreté est devenue beaucoup trop banale et d’après l’UNICEF, si rien n’est fait, d’ici 2030, 167 millions d’enfants vivront dans l’extrême pauvreté. À méditer…

Laisser tomber les préjugés et appeler à la solidarité, c’est ce que fait brillamment l’UNICEF, une fois de plus. Parce que vivre dans un monde où la différence mène à la discrimination n’est plus possible, des vidéos en caméra cachée comme celles-ci sont plus que nécessaires.
Commentaires