Ces 10 moments que vous avez forcément vécus avec un amoureux des voitures : le 8 est un classique !

Par
428
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Qu’elle soit de collection ou tunée, d’occasion ou sur mesure, la voiture n’est pas qu’un simple objet pour bon nombre de conducteurs. Voici 10 petites choses auxquelles sont forcément confrontées les personnes qui connaissent un passionné d’auto :

1. Il ne veut PAS prêter sa voiture. Même à son meilleur pote (c’est dire)
@cata-cata
C’est sa voiture, la sienne. Il y tient comme à la prunelle de ses yeux. Et c’est parfois difficile de laisser le volant à quelqu’un, même si on l’aime. Il faut pour cela montrer patte blanche : nombre d’années d’expérience, nombres de kilomètres parcourus, les malus ou les accidents recensés, votre tempérament en tant que conducteur, etc. Un véritable CV !

2. Il passe tous ces week-ends à réparer sa bécane (mais il est avec vous aussi… par la pensée)

@pinterest
Avoir une passion prend du temps, quelle qu’elle soit. Au lieu de râler, accompagnez-le à un rallye, un circuit ou à une réunion, il sera ravi de vous enseigner ce qu’il sait, et ce sera l’occasion de passer un bon moment ensemble.

3. Il dépense beaucoup d’argent pour sa passion (il en a besoin, comprenez)
@tuningforever
Entre les réparations, les nouvelles pièces, les derniers accessoires, les magazines spécialisés, les abonnements aux courses, la somme grimpe vite. Mais vous le savez bien, il a ABSOLUMENT besoin de tout cela !

4. Manger dans la voiture est une expérience risquée. TRÈS risquée !
@Huffingtonpost
« Es-tu sûr d’avoir vraiment faim ? », « Cela ne peut-il pas attendre d’être arrivé ? », non parce que les sièges auto sont tout propres et surtout, l’énorme paquet de chips (biscuits) qui dépasse du pique-nique lui fait terriblement peur. Soyez prudent(e)s…

5. Ne jamais –Grand Dieu !– claquer la portière de la voiture !
@Giphy
C’est récurrent, vous claquez la portière à chaque fois que vous sortez de la voiture et – à chaque fois- il vous fait la remarque. (Un oubli volontaire ?) Le temps est venu de vous excuser auprès de lui. Et de sa voiture aussi. La bibiche a dû avoir bobo.

6. Vous ne comprenez rien quand il vous parle de voitures (mais c’est normal, rassurez-vous)
@Chevrolet
Dès qu’il commence à vous parler des différences entre le carter sec ou le carter humide d’un moteur, vous êtes perdu. Tout sourire, vous l’écoutez et faites doucement dévier la conversation.

7. Vous reconnaissez le bruit de sa voiture quand il rentre (il est tellement discret)
@formule1
Non ce n’est pas à cause de la sirène aux sons d’animaux installés pour amuser le voisinage. Vous avez simplement appris à écouter les bruits du moteur et sa manière de conduire.

8. Il donne des petits surnoms affectueux (voire sensuels) à sa voiture. Comme à vous.
@Yaa
Vous l’avez entendu parler de « titine » ou de « bébé », voire de « ma tigresse»… Pas d’inquiétude, ce n’est pas d’une autre fille dont il est question. Il nomme affectueusement sa voiture, et ce n’est pas près de changer.

9. Il a deux amours dans sa vie : vous ET sa voiture. Il est partageur.
@Giphy
Il a toujours aimé les voitures, et ce, avant même d’aimer la personne qui partage sa vie… Vous êtes l’amour de sa vie, et d’une certaine manière sa voiture aussi. Il va falloir apprendre à partager un peu !

10. Mais il vous aime plus !
@pinterest
Il y a mille façons d’aimer une femme, il y a mille manières d’aimer une voiture. Vous lui apportez sans contexte des choses qu’aucun engin métallisé ne pourra lui offrir, comme un regard ou un câlin. Vous serez toujours plus importante et plus aimée.

Info stat du jour : un couple sur 20 se fiance en voiture ! À bon entendeur.
Franky Zapata promet de présenter une « voiture volante » d'ici la fin de l'année
Commentaires