13 choses qui arrivent forcément quand vous vivez en colocation... La vie en communauté, c'est pas toujours facile !

Par Demotivateur en partenariat avec Caprice des Dieux
1 314
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La vie en communauté, ce n'est pas toujours facile ! Si nos colocs peuvent s’avérer être de véritables crèmes, d’autres fois il arrive qu’ils nous les brisent un peu, à des degrés divers… Bon, après tout c’est bien normal, lorsqu’on partage le même toit H24, que l’on ait quelques petits désaccords…

Voilà 10 petites tensions que vous avez probablement déjà eues si vous vivez, ou que vous avez déjà vécus, dans une colocation !

1. S’organiser pour faire la vaisselle et autres tâches ménagères peut être un véritable casse-tête chinois


Dans certaines colocs, vous êtes obligés de mettre en place un roulement pour que chacun contribue à parts égales… Sauf qu’entre celui qui disparaît mystérieusement dans la nature lorsque c’est son tour de nettoyer les toilettes, celle qui essaye de déléguer les tâches ingrates, et ceux qui décident de monter un coup d’État pour renverser l’ordre du planning quand ça les arrange, c’est parfois difficile de s’y retrouver !

mcetv.fr
 


2. La notion de « propriété privée » peut être assez flexible… surtout quand ça concerne certains objets particuliers, comme les chaussettes ou le dentifrice.

C’est bien simple, vos chaussettes ne vous appartiennent plus vraiment, puisqu’elles peuvent théoriquement se retrouver aux pieds de n’importe lequel de vos colocs. Cela fonctionne également pour le dentifrice, le gel douche, le shampooing, le beurre...

wisebread.com


3. Ceux qui ne laissent qu’une seule feuille de PQ, juste pour ne pas le finir et être obligé de changer le rouleau !


POURQUOI ???

fumaga.com


4. Tomber sur une soirée improvisée chez vous, alors que vous avez un partiel (ou tout autre événement important) le lendemain à 8 heures

Parfois, c’est plutôt cool ce petit côté « surprise-party » quand l’un des colocs a décidé de ramener toute sa clique pour faire une grosse soirée dans l’appart… D’autres fois, ça tombe un peu moins bien.



5. Les disparitions inexpliquées dans le frigo / placard

Lorsque le niveau de la bouteille de lait baisse mystérieusement, lorsque cette boîte de cookies semble s’être ouverte par l’opération du Saint-Esprit, on est bien vite tentés de mettre des cadenas partout… Que les voleurs se dénoncent !



6. Les vêtements qui traînent partout

Généralement, on ne sait pas trop à qui ils appartiennent. Il y a toujours cette bataille incessante entre le/les colocs bordéliques et le/les colocs maniaques ! Dans quel camp êtes-vous ?

DR


7. L’éternel coloc gratteur, celui qui est un peu la cigale dans cette fourmilière qu’est votre appartement

Il vous dépouillera de vos clopes, de votre argent, de vos habits, de vos pompes et même de vos clés de voiture si vous le laissez faire ! Souvent, il est très gentil, mais il se sert de cela pour abuser de la bonté des autres, le fourbe.

swifty.com

8. Le cuisinier expérimental qui te rend malade avec ses pâtes aux champignon-miel-coriandre-jambon-gingembre-artichaut

Généralement, sa bouffe immonde pue tellement qu’elle empeste tout l’appartement. Le pire, c’est lorsqu’il vous enjoint à goûter ses nouvelles créations culinaires, et que vous avez peur de le vexer… Non merci, perso je préfère rester aux spaghettis-jambon.

Lifebuzz


9. Quand vos colocs organisent une énorme soirée et que vous vous tapez tout le ménage le lendemain matin parce qu’ils sont trop éclatés pour le faire…


L’éternelle excuse de la gueule de bois… En même temps, lorsque vous les voyez blancs comme des cachets d’aspirines, la figure barbouillée au feutre de glyphes étranges, entourés de cadavres de bouteilles, vous êtes partagé entre un sentiment de pitié, de compassion, et une sérieuse envie de les égorger.

chan4chan.com


10. Quand vous êtes obligés de vous transformer en experts-comptables pour tenter de gérer les courses et les dépenses de l’appart

Alors Maxime a acheté le papier-toilette, Jérémy a payé la bouteille de gaz, mais comme Marine lui doit 6 € parce qu’il lui a payé un coup vendredi dernier…



Et si vous rêvez d'un vrai caprice sans vos colocs ? Alors participez au jeu concours #CapriceSansEux

Pour cela, rien de plus simple, rendez-vous sur capricedesdieux.com et dites nous qui est de trop chez vous, quelle astuce vous utiliseriez pour vous retrouvez (seulement) à deux. Vous serez peut-être sélectionné pour gagner une semaine en Thaïlande, en Croatie ou à San Francisco et enfin vous faire un caprice sans eux.