« 17 au bac écrit de français, 18 à l'oral et je suis refusée en prepa littéraire » : le fiasco Parcoursup raconté en tweets par les candidats

Par
18 823
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les premières réponses aux vœux formulés par les lycéens sur la plateforme nationale d'admission en première année des formations de l'enseignement supérieur, Parcoursup, sont tombées mardi 22 mai après 18 heures. Entre les refus, les bugs et les listes d'attente à rallonge, autant dire que les candidats sont furieux. Un mécontentement que ces derniers ont partagé sur les réseaux sociaux dès l'annonce des résultats.

C'est la douche froide pour les lycéens et étudiants en réorientation désireux de suivre un cursus universitaire l'année prochaine. Les quelque 810  000 inscrits sur la nouvelle plateforme de vœux Parcoursup (ex APB) ont découvert les résultats de leurs souhaits formulés et déposés entre janvier et mars dernier pour intégrer des filières sélectives (prépa, BTS, DUT, double licences, etc.) ou non-sélectives (licences générales).

Si plus de 430  000 d'entre eux ont eu le bonheur de voir leurs voeux exaucés, les autres ont été soit refusés, soit mis sur liste d'attente. « 400  000 lycéen.ne.s mis dans l'angoisse juste avant le bac », dénonce ainsi la FSU (Fédération syndicale unitaire) dans un communiqué. La plateforme a fait face à un tel afflux de connexions qu'il a fallu ouvrir un autre site pour désengorger le premier. La panique totale.

Face à tout cela, les réseaux sociaux servent une nouvelle fois d'exutoire pour ces jeunes désemparés. Entre humour, angoisse, incompréhension et amertume, les candidats déçus ont en effet partagé leurs sentiments sur Twitter sous les hashtags #Parcoursup… et #ParcourSupercherie.

Certains ont regretté des méthodes de sélection douteuses conduisant à des situations grotesques  :

D'autres anticipent déjà leur avenir  :

Des jeunes ont également fait référence à Koh Lanta ou encore Hunger Games pour mieux pointer du doigt cette situation chaotique  :

Ce qui est certain, c'est que l'humour est de mise  :

Quelques uns n'ont en revanche pas vraiment la tête à rire et pensent au baccalauréat 2018 qui approche à grands pas… L'épreuve de philosophie, qui ouvre traditionnellement cette cession d'examens, se tiendra le 18 juin prochain.

Les deux principaux syndicats étudiants, la Fage et l'Unef, ont lancé un dispositif d'aide aux lycéens : sos-parcoursup.fr pour le premier et sos-inscription.fr pour le second.

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal semble quant à elle assez confiante  : « Plus de 350  000 nouvelles propositions seront faites dans les dix prochains jours », a-t-elle assuré sur Twitter.

VIDEO : Vidéo choc des vaches à hublot : une pratique « choquante » mais « utile », selon le gouvernement
Réseaux sociaux Lycéens Tweet
Commentaires