15 initiatives et avancées écologiques qui ont eu lieu en 2020

Après les années de dénonciation de la situation, place désormais à l’action ! En effet, de nombreux activistes, entreprises, politiques ou simples citoyens ont compris qu’il était temps d’agir si on voulait avoir encore une chance de sauver notre planète et la biodiversité qui va avec.

Conséquence, aux quatre coins du monde, on voit fleurir ici et là une multitude de projets novateurs et parfois même révolutionnaires pour lutter contre la pollution et la destruction de l’environnement. On ne va pas se mentir, dans la période particulièrement difficile que nous traversons avec la pandémie mondiale de coronavirus, voir naître ce genre d’initiatives redonne foie en l’humanité et laisse à penser que les futures années seront meilleures. C’est la preuve, s’il en fallait une, que de nombreuses personnes sont très investies dans la défense de la nature et déterminées à mener à bien leurs actions.

Publicité

Voici 15 initiatives écologistes qui ont eu lieu en 2020 :

1. Le Canada qui interdit le plastique à usage unique

Crédit : Klara_Steffkova

Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement canadien, a annoncé le 7 octobre dernier que le pays bannira officiellement et définitivement les produits plastiques à usage unique. Il a notamment précisé que les premiers produits concernés étaient les sacs, les pailles, les couverts, les bâtonnets pour mélanger le café, les anneaux pour tenir les canettes de bière et les emballages alimentaires.

2. Les coiffeurs qui recyclent les cheveux des clients

Crédit : Coiffeurs Justes

Avec environ un millier de membres, l’association «Coiffeurs Justes» collecte les cheveux coupés pour les recycler et lutter contre la pollution marine. Grâce à leurs propriétés uniques, les fibres capillaires sont réputées pour être des filtres capables de retenir certains polluants comme les huiles solaires ou les hydrocarbures. « Avec 1 kilo de cheveux, on peut pomper 8 litres de pétrole » affirme ainsi Thierry Gras, fondateur de l’organisation.

3. L’association qui achète des terrains pour les garder sauvages

Crédit : ASPAS

Le principe est simple : protéger la vie sauvage en acquérant de vastes territoires dans le but de la laisser à l’abri de toute destruction ou exploitation marchande. Seuls les promeneurs et les randonneurs sont acceptés sur ces lieux et cela offre la possibilité de lutter contre l’effondrement de la biodiversité et de l'environnement de manière efficace. Créée en 2010, l’association ASPAS détient déjà près de 700 hectares de nature libre en France.

4. L’étudiant qui crée un panneau solaire à partir de déchets alimentaires

Crédit : AuREUS

Carvey Ehren Maigue, un Philippin de l'université de Mapua, a inventé un panneau solaire à partir de particules luminescentes issues de déchets alimentaires qui absorbe et réfléchit la lumière quand il est en contact avec les UV. Sa création baptisée AuREUS est plus puissante que les panneaux solaires traditionnels car elle permet de produire de l’énergie même par temps nuageux. Il a reçu le premier prix du concours James Dyson Sustainability Award.

5. La France qui va planter 50 millions d’arbres

Crédit : Charles Platiau / Reuters

Lors d’une interview accordée site spécialisé Cultivons Nous le 12 décembre, le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Forêts, Julien Denormandie, a expliqué ce projet ambitieux. Il a confirmé que cela coûterait environ 200 millions d’euros et que 50 millions d’arbres seront plantés afin de lutter contre le réchauffement climatique, soit le plus grand plan de repeuplement des forêts depuis l’après-guerre.

6. Le duo qui a marché de Marseille à Paris pour ramasser les masques

Crédit : Le Bien Public

Le Français Frédéric Munsch et le Britannique Edmund Platt ont parcouru à pied les 880 kilomètres qui séparent Marseille de la capitale et ont récupéré plus de 4000 masques pendant le trajet. Cela aura duré du 1er octobre au 28 novembre. Une action vraiment utile quand on sait que selon l’ONU, « 75% des masques jetables risquent de se retrouver dans la mer ou les décharges. »

7. La Thaïlande qui ferme ses parcs nationaux pour lutter contre la pollution

Crédit : diy13 / Shutterstock

Dès 2021, la totalité des parcs nationaux du territoire seront complètement fermés au public et ce pendant plusieurs mois par an, de quoi permettre à la biodiversité de se régénérer et aux animaux de vivre avec une liberté sans limite. Cette mesure fait suite aux nombreuses découvertes inquiétantes de ces derniers mois dans le pays où de plus en plus de déchets sont retrouvés en plein cœur de zones naturelles protégées.

8. Le bateau qui peut ramasser 50 tonnes de déchets par jour

Crédit : The Ocean Cleanup

Conçu pour nettoyer les rivières et océans les plus pollués de la planète, ce bateau de l’association The Ocean Cleanup mesure 24 mètres de long, est autonome et capable de fonctionner à l’énergie solaire et 24 heures sur 24. Mais ce qui impressionne surtout, c’est sa capacité à récolter jusqu’à 50 tonnes de déchets par jour. L’ONG compte déjà trois bateaux de la sorte et espère rapidement faire grandir sa flotte pour encore plus d’efficacité.

9. Le système de filets qui permet de retenir les déchets plastiques

Crédit : Tecno Converting Engineering

C’est filets innovants capables de retenir les déchets qui finissent habituellement leur route dans les mers et les océans du globe. Baptisé « Tecno-Grabber », le processus est viable et particulièrement efficace. Il consiste à placer des filets agissants comme des filtres pour les eaux usées qui sont rejetées dans la nature. Ce dernier est installé à la sortie des canalisations et permet de retenir une grande partie des détritus (environ 100 kilos par filet).

10. L’appareil qui dépollue une grande quantité d’air

Crédit : BiomiTech

Ce robot est capable de réaliser l’équivalent en photosynthèse de 368 arbres. Monté sur pied, il fonctionne grâce à 5 cylindres de 100 litres, chacun rempli d’algues. Ces dernières, choisies en grande partie pour leur capacité à transformer le dioxyde de carbone en oxygène, absorbent l’air, le filtrent puis le rejettent dans une forme purifiée. Et en plus il est autonome car son besoin en énergie est pris en charge à 100% par les panneaux solaires qu’il abrite.

11. Les drones qui vont planter 1 milliard d’arbres

Crédit : Flash Forest

7 milliards d'arbres disparaissent chaque année et il faut agir très rapidement pour pallier cette perte. Grâce à l’utilisation de drones perfectionnés, la start-up canadienne Flash Forest a trouvé le moyen de planter de nombreux arbres plus rapidement et à moindre coût. Ces derniers tirent des gousses d'arbres dans le sol, qui contiennent des graines et sont conçues pour stocker l'humidité. En 2028, Flash Forest espère avoir planté un milliard d'arbres.

12. L’aventure qui rassemble pour nettoyer le littoral méditerranéen

Crédit : Projet Azur

Baptisé « Projet Azur », l’événement imaginé par Anaëlle Marot et l’association Tout sur ma mer avait pour but de sensibiliser au respect de la nature et particulièrement de la Méditerranée. Au programme, des balades à vélo et kayak afin de visiter (et nettoyer) 57 sites naturels, parfaites pour profiter du grand air tout en œuvrant pour la bonne cause en ramassant les déchets que l’on croise.

13. Le paquebot écologique qui se déplace grâce au vent

Crédit : Wallenius Marine

Conçu par la société Wallenius Marine, le « Oceanbird » est un petit bijou de technologie capable d’aller d’une rive à l’autre de l’Atlantique en transportant 7000 véhicules en plus ou moins 12 jours. Mais surtout, il se déplace avec le vent et ne pollue pas, ou très peu. En effet, son constructeur estime qu’il est 90% plus propre qu’un paquebot classique, de quoi largement réduire l’impact des bateaux sur l’environnement.

14. Le cuir de cactus qui pourrait stopper la cruauté envers les animaux

Crédit : Desserto

Adrián López Velarde et Marte Cázarez, deux entrepreneurs basés à Mexico, ont trouvé une solution qui pourrait bien changer les choses dans la fabrication actuelle du cuir et qui éviterait sans doute beaucoup de cruauté envers les animaux. Intitulé « Desserto », le concept permet de créer du cuir à partir de feuilles de cactus. Et en plus, ce dernier ressemble comme deux gouttes d’eau à du cuir animal, que ce soit visuellement ou au toucher.

15. La France qui interdit les terrasses chauffées

Crédit : Dylan Meiffret / MaxPPP

Le lundi 27 juillet dernier, le gouvernement annonçait l’interdiction à partir de l’hiver 2021 des systèmes de braseros et autres radiateurs propulsant de la chaleur sur des terrasses ouvertes. Ces équipements très énergivores dont le bilan carbone est catastrophique étaient dans le viseur des écologistes depuis plusieurs années. Il faut dire qu’une seule terrasse chauffée de 12 m2 émet autant de Co2 qu'un 4x4 de type SUV qui roulerait 350 kilomètres chaque jour..

Plus d'articles