16 rugbymen se sont portés volontaires pour aider un agriculteur qui manquait de main d'œuvre à cause du confinement

14Kpartages

Ludovic Destarac, un agriculteur près de Toulouse, a lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux pour épurer son champ de colza. 16 rugbymen sont venus lui prêter main-forte.

Malgré les mesures de confinement prises par le gouvernement, certains professionnels doivent continuer d'exercer. C'est le cas pour les agriculteurs, qui continuent d'approvisionner les supermarchés. Ludovic Destarac a 225 hectares et cultive des céréales, du blé, du maïs, du tournesol et du colza. Mais il ne peut pas faire ce travail tout seul. « J'ai l'habitude de passer par une boîte d'intérim. Mais cette année, quand je les ai appelés, ils m'ont dit que c'était vraiment compliqué de trouver des saisonniers, j'étais un peu coincé », explique-t-il.

Crédit photo : Actu Toulouse

En quête de bénévoles, Ludovic Destarac a fait circuler sa demande sur les réseaux sociaux. Entraîneur de rugby, il n'a pas hésité à écrire un message sur la page Facebook de son club. Une bonne initiative puisque 16 joueurs se sont portés volontaires. « Ça fait chaud au cœur de voir une telle solidarité », assure l'agriculteur. En tant que chef d'entreprise, il a pu fournir des attestations de sortie à tous les rugbymen.

Crédit photo : Actu Toulouse

Durant l'après-midi, l'équipe a bien respecté les mesures de sécurité en appliquant les gestes barrières. « On a fait très attention à ne pas prendre de risques. Beaucoup ne travaillent pas avec le confinement. Ils sont venus au champ, je leur ai expliqué comment épurer le colza, ils étaient efficaces », raconte Ludovic Destarac.

Le travail a été effectué en une demi-journée alors que l'agriculteur aurait mis une semaine tout seul. Jordan, l'un des rugbymen, a beaucoup apprécié. « Ça m'a fait plaisir de quitter mon appartement à Toulouse et de prendre l'air dans les champs. J'aurais même aimé que ça dure plus longtemps », confie-t-il.

Source : Actu Toulouse
Plus d'articles