Une pétition de 160 célébrités et anonymes demande un congé paternité égal ou proche de celui des femmes

Par
551
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Dans une pétition publiée dans Le Parisien – Aujourd’hui en France, 160 signataires demandent une réforme du congé paternité pour réduire les inégalités entre les hommes et femmes.

Actuellement le congé paternité est facultatif et est d'une durée de 11 jours. Crédits : Shutterstock/Halfpoint

La pétition demande au gouvernement de s’inspirer du Portugal où le congé paternité est obligatoire. En quelques jours, ce manifeste a réuni 160 signataires dont le président de la CGT, Philippe Martinez, ou l’ex-présidente du MEDEF, Laurence Parisot.

Ce sont deux collectifs qui sont à l’initiative de cette démarche, Congé Parentégalité et Pour une PArentalité féministe (PA.F). Ils pensent que l’allongement du congé paternité est « un levier majeur pour l’égalité entre les femmes et les hommes, aussi important que la création d’un congé maternité unique pour toutes les femmes ».

Une égalité entre homme et femme

« En France, une salariée a droit à un congé maternité de seize semaines, dont huit obligatoires. Un salarié, lui dispose d’un congé paternité facultatif de onze jours » explique la pétition, publiée ce 22 septembre.

« L’organisation des congés « à la française » participe au maintien d’un système inégalitaire et patriarcal au travail, en biaisant les critères d’embauche et d’avancement » arguent les collectifs à l’origine de la pétition.
Lors d’un entretien d’embauche, ce congé peut s’avérer à double tranchant et être un critère de discrimination à l’embauche ou au cours d’une carrière. À profils similaires, l’employeur portera son choix plus sur un homme que sur une femme, jugée moins fiable à cause du risque qu’elle prenne un congé maternité.

« Seule une loi peut créer les conditions d’une parentalité à égalité, en rendant ce congé obligatoire et de même durée pour les deux parents, qu’ils soient travailleur(euses) indépendant(es). Le mécanisme de discrimination envers les femmes au travail sera maintenu, tant que les congés ne seront pas de durée exactement égale pour les deux parents. » affirme la pétition.

Une réforme en suspend

La demande survient trois jours après que le Premier ministre, Édouard Philippe, a repoussé « sine die la réforme du congé paternité » en dépit des collectifs. Pourtant, le gouvernement français voit en l’égalité entre les femmes et les hommes la « grande cause du quinquennat ».

De plus, comme le souligne le Monde, un rapport remis à l’exécutif de l’Inspection générale des affaires sociales avait conseillé de rallonger le congé paternité et de le rendre en partie obligatoire.

Actuellement, le gouvernement dit se concentrer sur le congé maternité, mais n’oublie pas pour autant cette réforme sur le congé paternité.

VIDEO : Deux gorilles du zoo de Beauval vont être réintroduits dans la nature au Gabon
Source : Le Parisien
Edouard philippe
Commentaires