Connaissiez-vous cet étrange shooting photo, à la fois sexy et surréaliste, de Salvador Dalí pour Playboy, réalisé en 1973 ?

Par
552
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

NSFW : Certaines des photos présentées ci-dessous contiennent de la nudité totale ou partielle, qui n'est pas recommandable pour nos plus jeunes lecteurs.

Quel est le rapport entre le peintre surréaliste Salvador Dalí et le magazine de charme Playboy ? Aucun ? Détrompez-vous : aussi fou que cela puisse paraître, et même si peu de gens s'en souviennent, le peintre dont les moustaches défiaient la gravité a posé pour Playboy. C'était en 1973 !

Pour cette session de shooting photo, réalisée en collaboration avec le photographe Pompeo Posar, c'est Dalí lui-même qui a réalisé les concepts et les croquis, afin de faire se rencontrer le surréalisme et l'érotisme, l'esprit totalement déjanté de l'artiste et les corps dénudés des mannequins Playboy. En résulte ce petit bijou, pour le moins surprenant, et qu'on a malheureusement un peu oublié aujourd'hui. Qu'à cela ne tienne : on vous propose de découvrir ou de redécouvrir aujourd'hui cette série de clichés qui font se rencontrer deux univers, tous les deux à la pointe de l'avant-garde de leur époque, chacun à leur manière !

On reconnaît bien certains éléments chers à l'univers du peintre aux montres molles, notamment des œufs géants desquels sortent des corps de femmes, des reptiles, des chaises... Dans ses peintures, Dalí laisse lui-même la part belle aux corps et à l'exploration d'une forme d'érotisme surréaliste propre à nous fasciner de la plus étrange des manières. Provocateur, magnifiquement bizarre, dérangeant ou dérangé, l'excentrique artiste catalan n'en finira probablement jamais de nous surprendre...

Pompeo Posar
Pompeo Posar
Pompeo Posar
Pompeo Posar
Pompeo Posar
Salvador Dali
Pompeo Posar
Pompeo Posar
Pompeo Posar
Salvador Dali
Pompeo Pasar
Pompeo Pasar

Le ministre de l'Agriculture a déclaré que le transport des animaux serait arrêté quelques jours à cause de la canicule
Commentaires