23 souvenirs géniaux de la cantine scolaire, l'endroit où tout se passait !

Par
1 608
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ah, la cantine scolaire. Un lieu dans lequel on est passé par tous les sentiments possibles et imaginables. On y a vécu nos plus belles heures en savourant des frites comme si c’était du caviar, mais aussi quelques-unes plus sombres en subissant les expériences étranges du « chef » cuisinier. À l’époque, ce n’était pas facile tous les jours. Mais aujourd’hui, avec le recul, force est de constater qu’on y a finalement vécu des moments extraordinaires quand on était « DP » (Demi-Pensionnaires, NDLR). Allez, on saute dans une machine à remonter le temps, et on retourne à la cantine ! Voici 23 de nos meilleurs souvenirs là-bas :

1. Les batailles de nourriture avec de la mie de pain ou de la purée (que tu faisais dans le dos de la surveillante pour ne pas te faire coller). En plus, tu avais l’impression d’être un bad boy.
@lareclame

2. Ce sentiment de plénitude quand tu arrivais à la cantine et qu’il n’y avait pas de queue !
@giphy

3. Et la haine que tu pouvais ressentir quand il y en avait…
@wallpaperfo

4. Mais bon, au final, tu passais tout le temps devant les sixièmes. Eh oui, toi, t’étais un « ancien » !
@20minutes

5. L’incroyable moment de solitude quand tu renversais ton plateau/cassais un verre devant tout le monde. Oups. (et que tout le monde hurlait pour t’afficher la honte)
@estrie

6. La pression que tu ressentais en regardant ton âge au fond de ton verre, parce que le plus petit devait débarrasser…
@rembo

7. L’air supérieur que tu prenais devant tes potes après avoir réussi à demander du rab à « la dame de la cantine » !
@youtube

8. Les haut-le-cœur en voyant la tête de la macédoine ou du céleri proposés en entrée. L’angoisse.
@mandatory

9. Le bonheur absolu quand tu faisais glisser ton plateau le long des rails en fer et que tu apercevais des FRITES !
@eater

10. La douche froide quand tu subissais les expériences étranges du « chef » cuisinier. Personne n’a jamais compris le concept.
@maniet

11. L’impression d’être un agent secret quand tu essayais de remplir ton verre d’eau sans que tes potes voient que tu venais de finir la carafe. Sous peine de devoir te lever pour la remplir…
@adorocinema

12. La folle histoire d’amour que tout le monde avait avec ces pots de glace à doubles parfums, et la petite cuillère colorée en plastoc qui allait avec !
@static

13. L’horrible moment où tes potes n’étaient pas là et que tu as dû manger seul. Sans doute l’un des pires moments de ta vie.
@pinterest

14. La fierté que tu pouvais ressentir quand tu avais réussi à voler un dessert supplémentaire sans te faire prendre !
@allocine

15. Les poissons panés et le riz (souvent « pilaf »), environ 128 fois par semaine.
@foodreporter

16. Le repas à thème (galette de rois, Noël, Pâques, burger/frites style Mcdo) que tout le monde attendait comme si c’était le messie. Aujourd’hui, tu te demandes encore pourquoi.
@legrandcelland

17. Le fameux demi-pamplemousse que tu pressais machinalement dans ton verre, en y ajoutant une petite touche de sucre. Normal !
@hotnews

18. Le petit moment de gêne quand tu allais reposer ton plateau et que tu n’avais rien mangé…
@elementofcrime

19. L’hésitation totale qui te frappait quand toutes les chaises étaient prises à la table de tes potes. Un peu en mode : « Les aventuriers de la tribu ont décidé de vous éliminer et leur sentence est irrévocable. »
@scoopnest

20. Le dégoût quand tu regardais ton assiette et que tu voyais que les légumes, souvent des épinards, étaient à peine décongelés et trempaient allégrement dans l’eau.
@webisla

21. La fausse-joie quand c’était le jour des pâtes mais qu’elles étaient tellement mal cuites qu’on aurait dit de la purée… FAIL.
@msec

22. Le moment où tu arrêtais de croire en l’Humanité quand tes potes te faisaient pour la 1000ème fois le sale coup de la salière. Celui où ils dévissaient le bouchon avant de te le passer…
@radio-canada

23. L’anticipation géniale dont tu faisais preuve quand tu gardais un bout de pain en partant de la cantine, « au cas où j’ai faim plus tard. »

@clubpresse

Et vous, quel est le souvenir qui vous a le plus marqué ?
Deux sœurs accouchent en même temps et dans le même hôpital, le jour de l'anniversaire de leur père
Commentaires