Des centaines de requins retrouvés morts dans un filet de pêche en Bretagne

1 608partages

Des centaines de requins de 80 cm à 1,50 m ont été retrouvés morts dans les Côtes-d’Armor.

Macabre découverte, dans la commune Pleubian (Côtes-d’Armor). 456 requins se sont échoués, sur une distance de 700 mètres, dans le Sillon de Talbert en Bretagne. C'est un germonier qui a donné l'alerte mardi après avoir aperçu un filet piégeant squales, raies et autres espèces de poissons.

Loïc Mahé, le maire de la commune de Pleubian a saisi la Brigade de gendarmerie maritime et la Direction départementale des territoires de la mer après cette découverte «impressionnante» et «sans précédent».

Avec l'aide de bénévoles, hier, la commune a dégagé les corps des 456 requins, les transférant, vers une société d'équarrissage. L'opération a coûté près de 3 000 euros à la commune. La mairie a décidé de porter plainte à la gendarmerie maritime sauf si le coupable et/ou propriétaire du filet se dénonce.

« Un acte irresponsable »

Loïc Mahé, a jugé un « acte irresponsable » en affirmant qu' « il y a eu des coups de couteau dans le filet, ce qui veut dire qu'il y a eu une manœuvre humaine pour s'en débarrasser ».

Ces petits requins, nommés émissoles, sont une espèce commune dans cette région.

Pendant que les bénévoles et employés communaux s'attelaient a dégager les requins, des chercheurs de l’Association pour l’étude et la conservation des sélaciens (Apecs) sont venus faire des relevés. En pleine période de reproduction, la majorité des requins découverts étaient des femelles qui présentaient, dans une large majorité, des œufs.

En vidéo : Jordi Koalitic, un photographe créatif qui réalise des clichés dingues avec des objets lambda
Dernières news