« 56 Black Men », le projet photo qui dénonce les stéréotypes sur les hommes noirs

5 755partages

Intitulée « 56 Black Men », une campagne qui dénonce les préjugés envers les hommes noirs fait actuellement fureur sur les réseaux sociaux en Grande-Bretagne.

Photographe de métier, Cephas Williams a eu l’idée de s’attaquer aux préjugés dont sont victimes les hommes noirs en Grande-Bretagne, tout en dénonçant la manière dont ces derniers sont dépeints dans les médias et les oeuvres de fiction.

« Je ne suis pas mon stéréotype »

Né sur les réseaux sociaux, ce projet prend la forme d’une campagne de sensibilisation baptisée « 56 Black Men » - en référence aux 56 % d’hommes noirs tués en 2018 dans la ville de Londres -, et arbore le slogan suivant : « I am not my stereotype » (« Je ne suis pas mon stéréotype »).

Cephas Williams a tiré le portrait de 56 hommes noirs portant tous un hoodie (sweat à capuche) de couleur noire, leur donnant un côté quelque peu négligé qui contraste avec leur parcours professionnel pourtant admirable,. Celui-ci étant inscrit au bas de la photo.

Crédit photo : Instagram Cephas Williams

Tous sont en effet médecins, avocats ou encore artistes et la figure de proue de la campagne n’est autre que David Lammy (ci-dessous) - membre du Labour Party et représentant de la ville de Tottenham au Parlement britannique -, lequel fut ministre de la Culture sous le mandat de Tony Blair, entre 2007 et 2009.

Crédit photo : Instagram Cephas Williams

Effet garanti ! Et le photographe ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il projette en effet de prolonger l’expérience à travers des conférences, des ateliers, des témoignages ou encore des expositions pour contribuer à faire évoluer les mentalités.

Il a d’ailleurs lancé une campagne de crowfunding en ligne afin de financer ce projet à long terme.

Une belle initiative que vous pouvez découvrir à travers la vidéo suivante mais aussi en consultant le compte Instagram de Cephas Williams.

Preuve encore une fois que la photographie peut être utilisée comme « éléctrochoc », comme ce fut le cas récemment en Nouvelle-Zélande pour une campagne de prévention routière.

En vidéo : Stryker, le chat Savannah qui en impose
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment