Les 6 remèdes efficaces pour se remettre d'un lendemain de soirée difficile

1 662partages
La bouche pâteuse, l’estomac en vrac et le cerveau qui joue au Jokari avec votre boîte crânienne… Pas de doute, vous avez passé une soirée bien arrosée ! La prochaine fois, il faudra faire plus attention à votre consommation d’alcool. Bon à savoir : à partir d’un copieux cinquième verre, elle est inévitable. 
@hangover
Tout d’abord, d’où vient l'expression ? « Avoir la gueule de bois » En réalité, cela signalait un seul des symptômes de l’abus d’alcool, dans une métaphore particulièrement évidente pour toutes les personnes ayant déjà vécu un épisode trop arrosé : la déshydratation. À présent, par extension, l’expression comprend tous les symptômes.

Les maux les plus fréquents sont la déshydratation, les douleurs au crâne, les nausées voire la diarrhée, une motricité désorganisée, une fatigue intense, une altération de la mémoire et de la vigilance… pour les plus chanceux. Tous ces symptômes sont dus à l’élimination de l’alcool par le foie.

De plus, l’épuisement et les maux de tête sont le résultat d’une hypoglycémie, soit une concentration trop basse du taux de sucre dans le sang.

Ce mal va durer et il n’existe aucun remède miracle. Mais, pour ne pas vous laisser dans la panade, voici une petite sélection pour vous aider à traverser cette sale période :

1. Ne pas boire d’alcool.
@gentside
Oubliez l’apéro qui se prépare sous vos fenêtres. Éteignez votre portable, restez tranquille. N’essayez pas de vaincre le mal par le mal ! Cette technique marche à 5 ans pour un petit bobo, mais c’est tout.

2. Buvez de l’eau.
@europe1
Beaucoup d’eau, et très régulièrement. C’est moins sympa que d’enchaîner les pintes, mais vous l’avez bien cherché. De plus, votre cerveau a rapetissé en se déshydratant pendant la période d’absorption d’alcool, et seule l’eau peut l’aider à retrouver sa taille normale.

3. Buvez du thé vert, du café, de l’eau citronnée.
@pinterest
Ces boissons permettent de varier les plaisirs liquides. Vous pouvez en boire sans modération. Attention bien évidemment, ces breuvages ne remplacent pas l’eau, à favoriser dans votre état.

4. Évitez la prise de médicament.
@drogues-dependance.fr
Qui n’est pas tenté de soulager son mal de tête en se tournant vers le cachet de doliprane ? Demandez d’abord l’avis à un médecin, certains médicaments soulagent tandis que d’autres aggravent la situation.

5. Allez faire un peu de sport.
@huffingtonpost
Déjà que la motivation n’est pas –jamais- présente en temps normal, il va falloir vous forcer un peu. Évacuer les toxines en transpirant est un bon moyen de se remettre de la cuite de la veille, mais cela n’accélère pas le travail d’épuration du foie. Pour cela, seul le temps fait son effet. Cependant, la sécrétion d’endorphine vous permettra peut-être de mieux supporter votre état tout en déculpabilisant sur la tonne de calorie ingérée.

6. S'alimenter.


Manger, manger, manger ! Faites-vous plaisir ! Il est conseillé de manger pour aider à absorber la quantité d’alcool qui fait du rodéo dans votre organisme. L’occasion peut-être de vous faire un bon gros sandwich SUBWAY sans lésiner sur les légumes, à fort teneur en eau ? 


@Subway
D'ailleurs, pour fêter ses 15 ans, SUBWAY® voit double et lance une offre spéciale le 15 juin où pour un sandwich acheté, vous avez 1 sandwich offert ! Pourquoi ne pas en profiter ? Bien entendu, ceci n’est pas une raison pour faire des folies le 14 juin au soir…*Liste des restaurants participants disponibles le 15 juin sur www.subwayfrance.fr

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
En vidéo : Breaking Bad : quand Walter White devient Heisenberg dans cette scène culte
Dernières news