Selon un sondage, 7% des Américains pensent que le lait aromatisé au chocolat provient de vaches marrons

1 765partages

On aurait aimé vous dire qu’il s’agit d’un poisson d’avril, mais nous sommes bel et bien au mois de juin, et il ne s’agit pas d’une blague. Selon un sondage réalisé par le National Dairy Council et publié sur le Washington Post, 7 % des Américains ne savent pas d’où vient le lait chocolaté. 

Crédit photo : Shutterstock - hans engbers

Les Américains ne se sentiraient pas très concernés par l’agriculture. Du moins, c’est ce que ce sondage en ligne, réalisé par le National Dairy Council, révèle. En effet, 7 % des Américains affirment ignorer d’où provient le lait chocolaté et supposent qu’il viendrait en fait de vaches plus foncées. Et oui, oubliez illico presto toutes vos certitudes : le chocolat en poudre n’aurait absolument rien à faire dans tout ça, il va falloir vous y faire.

Et si ces 7% ne vous impressionnent pas plus que ça, sachez que cela concerne 16,4 millions de personnes, c’est-à-dire un quart de la population française environ. Non, ne faites pas cette tête.

Une étude édifiante du département Américain de l'Agriculture parue au début des années 90 avait déjà déduit que près d’un adulte sur cinq ignorait que les hamburgers étaient fabriqués à partir de bœuf. Toujours selon cette étude vieille d’une vingtaine d’années, ce même adulte n’a aucune connaissance de ce à quoi ressemble une ferme agricole ordinaire, et encore moins de ce que les animaux y mangent. Et il faut croire que les choses ne sont pas allées en s’arrangeant, selon les experts. 

Car ces certitudes sont également partagées par Cecily Upton, co-fondatrice de l’organisation à but non lucratif FoodCorps, créée dans le but de sensibiliser les élèves à l’agriculture en intervenant dans des écoles élémentaires. « À l'heure actuelle, nous sommes conditionnés à penser que si nous avons besoin de nourriture, nous devons aller en magasin. Rien dans le programme éducatif n’enseigne aux enfants d'où proviennent les aliments qu’ils ont l’habitude de manger » déclare-t-elle au Washington Post, dépitée.

Crédit photo : Shutterstock - Africa Studio

La co-fondatrice n’est pourtant pas si fataliste qu’il n’y paraît : en effet, les conclusions ci-dessus ne se vérifient pas absolument partout. Des études ont démontré que celles et ceux qui vivent au sein de communautés agricoles avaient tendance à en connaître un peu plus sur la provenance de leur nourriture, de même que les personnes dotées d’un niveau de scolarité et de revenus supérieurs à la moyenne, contrairement aux couches de la population qui vivent en ville, notamment.

Effectivement, lorsqu'une équipe de chercheurs interroge des élèves dans une école de Californie en zone urbaine, le constat est pour le moins étonnant. Plus de la moitié ne sait décidément pas que les cornichons sont des concombres, et pire encore, que les oignons et les laitues sont en réalité des plantes. Toujours selon les élèves californiens, aucune chance que le fromage soit fabriqué à partir de lait. Quant à sa provenance probable, mystère et boule de gomme.

Mais cette ignorance aussi effrayante que fascinante aurait pourtant une origine, selon l’historienne Ann Vileisis. Dans son livre Kitchen Literacy, la chercheuse affirme que les Américains auraient déménagé en ville en masse au début des années 1800, et que par conséquent, leur implication dans la production des aliments se faisait moindre au fil du temps avec les nombreuses innovations des transports et du processus de fabrication des aliments. Ainsi, beaucoup d’Américains ont peu à peu oublié d’où provenaient les aliments qu'ils consommaient.

Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui ne se nourrissent que de produits industriels, des produits qui rappellent très peu à quoi ressemblent les animaux et autres plantes dont ils viennent. Ainsi, l'U.S. Department of Agriculture a relevé que le jus d'orange était le « fruit » le plus populaire aux États-Unis, et que les frites étaient les « légumes » les plus appréciés. 

Source : Washington Post
En vidéo : Les poupées Barbie transformées en un coup de ciseaux par cette coiffeuse
Plus d'articles
Dernières news