À 106 ans, cette pianiste s'apprête à sortir son cinquième album

1 331partages

Le nom de Colette Maze ne vous dit sans doute rien. Pourtant, du haut de ses 106 ans, cette pianiste au parcours exceptionnel s’apprête à sortir son cinquième album ! Oui oui, vous avez bien lu.

Crédit : Philippe Lavieille / LP  

À voir aussi

Elle a beau être âgée, Colette Maze ne laisserait son piano pour rien au monde. Elle en joue toujours au moins 4 heures pas jour et ne semble pas se lasser de cette passion qui l’anime depuis sa plus tendre enfance. Née à Paris en 1914, elle est issue d’une famille de la haute bourgeoisie. Très rapidement elle tombe amoureuse du piano et apprend ses premiers accords dès 5 ans. Une décennie plus tard, à 15 ans, elle intègre l’École normale de musique de Paris, où elle a notamment l’opportunité de suivre les cours de professeurs émérites tels qu’Alfred Cortot et Nadia Boulanger.

Aujourd’hui, elle vit seule dans son appartement du XVe arrondissement de la capitale et passe jamais une journée sans poser les doigts sur le clavier de son piano. Plus qu’un ami, ce dernier est sa raison de vivre avec lequel elle a de nombreux souvenirs. « Le piano me donnait un peu de tendresse et d'évasion. Ce que je ne trouvais pas dans ma famille, je le trouvais grâce à lui » déclare-t-elle, avouant qu’elle avait été élevée à la dure.

Crédit : Reuters

L’évasion par le piano

Logiquement, elle devient professeur de piano et aime tellement ce métier qu'elle l’a exercé toute au long de sa vie. À 100 ans, elle explique que cet instrument lui permet d’entretenir sa mémoire. Et force est de constater que cela doit être particulièrement efficace car trois ans plus tard, à 103 ans, elle sort son quatrième album dédié à Claude Debussy à l'occasion du centenaire de sa mort. Elle y propose aussi des réinterprétations de Federico Mompou, d'Astor Piazzolla ou encore Alberto Ginastera.

À l’heure où vous lisez ces lignes, Colette Maze s’apprête à sortir son cinquième album chez Continuo Classic. Vous l’aurez compris, elle qui a eu mille vies, passant de hockeyeuse à danseuse ou encore infirmière, ne s’est jamais détournée de son amour pour le piano. Et cela force le respect de son fils Fabrice Maze : « À son âge, c'est totalement inattendu de faire cela. Son message, c'est : 'aimez la vie, et elle vous aimera’»

Génial non ?

Source : France Info