Elle pesait 38 kilos à 23 ans... Découvrez comment partager son histoire sur Instagram lui a permis de gagner son combat contre l'anorexie

Par
964
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Du haut de ses 23 ans, Hayley Harris, une jeune britannique de Chelmsford (ville située au nord-est de Londres, ndlr) a déjà frôlé la mort. Et pour cause : elle est tombée dans l’anorexie. En novembre 2015, sa situation est tellement critique qu’elle n’a pas d’autres choix que d’être hospitalisée pendant deux mois. Les médecins lui annoncent qu’avec un pouls de 40 battements par minute au repos (alors que la normale est entre 60 et 100 pour un adulte, ndlr), elle risque l’arrêt cardiaque à tout moment.

@instagram.com/bitingback

Au plus fort de sa maladie (en juin dernier, ndlr), Hayley Harris a atteint le poids effrayant de 38 kilos. Face aux avertissements de plus en plus insistants du personnel médical, elle décide de se prendre en main, et de se battre pour retrouver une vie normale. Bien consciente qu’elle n’est pas la seule femme de sa génération à vivre cet enfer, elle fait le choix de partager son combat contre l’anorexie via le réseau social Instagram. Un courage et une transparence qui ont un but précis : montrer au plus grand nombre qu’il est possible de remonter la pente, et de s’en sortir.

« J’ai lancé ce profil Instagram pour pousser d’autres personnes souffrant d’anorexie à se battre et à s’entraider. C’est à double sens, ça sert à ceux qui me suivent et à moi-même. Quand il y a des jours où je suis moins bien, où j’ai envie de craquer, je lis les encouragements des followers, ça m’aide beaucoup » raconte la jeune anglaise, qui de ce fait, part en guerre contre l’image pro-anorexie de nombreuses campagnes de pub, notamment dans la mode.

Depuis son premier post datant du 20 janvier 2016, Hayley Harris a bien changé, que ce soit mentalement ou physiquement. La jolie blonde a réussi à créer une véritable relation entre elle et les personnes qui la suivent. Aujourd’hui, elle compte près de 10 000 followers. À travers ses différents posts, certains l’encouragent, d’autres lui donnent des idées de repas pour reprendre goût à la nourriture, et elle, parle souvent de l’horreur qu’elle a vécue, histoire de dissuader. Elle confie notamment la présence de symptômes allant des crampes d’estomac aux douleurs dans la poitrine en passant par la perte de cheveux.

@instagram.com/bitingback
@instagram.com/bitingback

Mais Hayley Harris s’exprime aussi beaucoup sur le côté positif de son évolution ! Elle met d’ailleurs un point d’honneur à toujours voir le verre à moitié plein. Par exemple, elle avoue parfois ne pas réussir à finir ses repas les plus copieux, mais souligne l’importance d’avoir essayé.

Aujourd’hui, à l’heure où vous lisez cet article, la jeune femme de 23 ans a réussi à relever le défi. Elle semble guérie, a retrouvé un poids normal et poste des témoignages sur Instagram prouvant son nouvel état d’esprit. Comme celui-ci : « Je me sens tellement plus féminine par rapport à il y a quelques mois. Je m’étais convaincu que, si je remplissais une robe, c’était mauvais signe. Je réalise aujourd’hui que le seul point négatif était d’avoir honte d’avoir des formes de femme. Avoir des hanches, un derrière et de la poitrine ne me définit pas en tant que femme, mais voir qu’ils sont de retour me fait sentir plus féminine qu’être mince, menue et fragile. Je n’ai jamais été aussi heureuse. »

@instagram.com/bitingback
@instagram.com/bitingback
@instagram.com/bitingback
@instagram.com/bitingback
@instagram.com/bitingback
@instagram.com/bitingback
@instagram.com/bitingback

Hayley Harris a trouvé le courage de partager son histoire, aussi bien ses moments de doutes que ses victoires, en espérant que cela puisse aider et donner de l’espoir à d’autres personnes atteintes de la même maladie.
VIDEO : Vidéo choc des vaches à hublot : une pratique « choquante » mais « utile », selon le gouvernement
Source : Daily Mail
Commentaires