À 56 ans, elle devient mannequin lingerie ! Une belle histoire qui prouve que la beauté n'a pas d'âge

Par
1 419
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Nicola Griffon est un mannequin britannique de 56 ans.

Dans le circuit de la mode depuis seulement 3 ans, à la suite d’un casting « sauvage » (réalisé dans la rue, ndlr) pour des produits capillaires spécialisés dans les teintes grisées, Nicola Griffon secoue les médias ces jours-ci suite à la publication d’un photoshoot très sensuel réalisé en février dernier aux Caraïbes, pour le magazine américain Sports Illustrated.
@Capture d'écran Youtube / Swimsuitsforall

Dans cette édition spéciale « maillots de bain », on la voit sereine, portant un maillot de bain couleur or qui met en valeur ses formes. Ce numéro spécial de février du magazine est institution dans le monde de la mode depuis les années soixante, aux États-Unis. Et c’est la première fois qu’une femme de 56 ans apparaît dans ces pages ! La campagne publicitaire de Swimsuits For All (en français, maillots de bain pour tous) est pour une marque de vêtement grande taille mettant en avant la beauté de chaque corps, loin des stéréotypes de l’extrême minceur.
@Swimsuitsforall

Propulsée par cette séance de photos, Nicola est récemment réapparue sous l’objectif de Roberto Aguilar lors d’une séance photo de lingerie pour Slink, un magazine britannique à destination des femmes « voluptueuses ». Dans une interview donnée au moment du shooting, elle a avoué qu'elle ne s'attendait pas à un tel enchaînement : " Je ne connaissais pas la portée de 'Sports Illustrated' puisqu’il n’est pas publié chez nous, au Royaume-Uni. Je ne m'attendais pas à de telles retombées. " Dans une ambiance calfeutrée et glamour, le top en lingerie est resplendissant, bien dans sa peau et ça se voit.

Rivkie Baum, rédacteur en chef de Slink, est outrée de constater que les modèles de la mode, de manière générale, se situent toutes dans la même tranche d'âge. " Il semble y avoir un consensus, en particulier dans les médias, pour que les femmes commencent à devenir invisibles pas seulement au-dessus d'une taille 10 (38 en Europe), mais aussi au-dessus de 50 ans " a-t- elle ainsi déclaré. En diffusant des images d’elle, Nicola souhaite « Célébr[er] l’âge de chaque femme ». 

Cette mère de jumelles rappelle que l’âge et le poids d’une femme ne sont évidemment pas les seuls critères de beauté et de bien-être. S’assumer et s’aimer, au-delà des préjugés, sont les meilleurs élixirs du bonheur. Lorsque vous avez 56 ans, vous ne savez pas combien de temps il vous reste à passer dans le monde, et voici à quoi vous ressemblez – alors acceptez-le. La vie est courte, que ça vous plaise ou non, il faut l’accepter. J’ai été jeune, j’ai été anxieuse, j’ai été sous pression. J’ai ressenti toutes ces choses et je ne veux plus m’en soucier. Je suis déterminée à profiter de chaque jour. Je crois que c'est mon moment, je suis vraiment heureuse. La clé est de ne pas écouter ce que les autres vous disent " conclut-elle.
@Roberto Aguilar
@Roberto Aguilar
@Roberto Aguilar
@Roberto Aguilar
@Roberto Aguilar
@Roberto Aguilar
@Roberto Aguilar
VIDEO : En Allemagne, un village achète toutes les bières disponibles pour empêcher les militants d'un festival néonazi d'en profiter
Commentaires