Un retraité joue des symphonies au piano pour les éléphants âgés, blessés ou handicapés

Par
1 811
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Paul Barton, un ancien joueur professionnel de piano, a décidé de mettre son talent au service des animaux. En effet, cet homme joue des symphonies douces et voluptueuses à de vieux éléphants blessés ou handicapés.

Depuis 2011, il adoucit la vie de ces pachydermes ayant eu une vie stressante en tant qu’animaux d’exploitation forestière ou de touristique.

À 57 ans seulement, l’homme a choisi ce mode de vie alternatif après être tombé amoureux de Elephants World, un sanctuaire pour ces éléphants près de Kanchanaburi, en Thaïlande.

Paul voulait aider à sa façon mais prendre la pelle et déplacer les excréments des éléphants, ce n’était pas pour lui. Il décida d’amener son piano et de jouer pour ces pauvres mammifères.

« La première fois que j’ai joué du piano, un éléphant aveugle appelé Phara était le plus proche de mon instrument. Quand il a entendu Beethoven pour la première fois, il a cessé de manger s’est tenu immobile et a écouté la musique avec de l’herbe émergeant de sa bouche ».

Sept ans après cette expérience, Paul Barton et sa famille vivent à Elephants World et il joue régulièrement devant une dizaine d’éléphants.

Certains éléphants s’approchent d’eux-mêmes du piano, ils risquent même de mettre leur trompe sur le piano. D’autres gardent leur trompe dans la bouche lorsqu’ils entendent la musique et commencent à se balancer au rythme de la musique.

Une bien belle initiative qui satisfait tout le monde. Les éléphants ont le droit à un concert privé et Paul Barton à un public à chacune de ses représentations.

Source : Paul Barton
Commentaires