À Paris, les formulaires de demandes d'état civil n'auront plus la mention « père » et « mère » mais « parent 1 » et « parent 2 »

Par
2 579
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il n'y aura plus de « père » ni de « mère » mais un « parent 1 » et un « parent 2 ». En tout cas, dans les formulaires de demandes d'actes d'état civil. Un vœu formulé par Danielle Simonnet, la conseillère de Paris et élue de la France Insoumise. Une décision en faveur des couples homosexuels qui souhaitent avoir des enfants.

Cette modification a été adoptée jeudi 22 mars, à l'unanimité. Pour Danielle Simonnet, l'important était de « respecter les principes constitutionnels d'égalité et de non-discrimination devant le service public ». Un rappel qui se réfère à la loi de 2013 sur le mariage pour tous. En effet, lorsqu'un couple homosexuel souhaite entamer des démarches administratives et précisément lorsqu'il est question d'adopter, aucun formulaire n'est adapté, puisqu'ils ont le choix entre la mention « père » et « mère ».

Ce changement de mention au sein des formulaires de demandes d'actes d'état civil est une première en France. Un modèle inspiré du Canada, qui, avec Justin Trudeau, a déjà introduit ce principe au sein de son administration. À un moment où les couples homosexuels représentent, selon l'INSEE, 3% des unions en France il apparaissait important de mettre fin aux discriminations les concernant. « Il est anormal que la plateforme de l'administration ne permettent pas aux parents vivant aux couples de même sexe de faire les démarches administratives comme les autres » écrit Danielle Simonnet

Une décision qui risque de lui valoir son pesant de réactions, négatives ou positives. Quant à l'opposition, elle s'est déjà prononcée. Les Républicains ont qualifié ce changement d'« inutile ». Bruno Juillard, l'adjoint au maire, espère de son côté que la modification du formulaire se fera « le plus rapide possible » .

Source : Conseil de Paris
Mariage homosexuel
Commentaires