Après avoir disparu pendant 24 ans, cette jeune femme de 28 ans retrouve sa famille grâce à Internet

Par
156
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Non, ce n'est pas là le scénario d'un bon film américain. Mais c'est l'histoire incroyable d'une famille chinoise. L'incroyable destin d'un couple qui avait perdu sa fille âgée seulement de trois ans. 24 ans après, le couple retrouve leur fille.

C'est le résultat d'un travail de longue haleine. Qifeng avait disparu alors que son père était allé faire de la monnaie, à Chengdu le long de la route. Elle avait trois ans, en 1994, depuis, le couple n'a jamais perdu l'espoir de la retrouver. Et le proverbe « l'espoir fait vivre » n'a jamais été aussi approprié. Une vérité qui a certainement dû résonner toutes ces années dans le cœur et l'esprit du couple.

Entre annonces, prospectus et appels à témoins, rien n'y a fait. Leur fille restait introuvable. En 2015, Wang Mingqing, le père, a décidé de devenir chauffeur de taxi afin de multiplier ses chances de retrouver sa fille, lui permettant de coller ses affiches dans son véhicule et permettre une plus forte visibilité. Ainsi, augmenter les chances de croiser un client qui pourrait reconnaître Qifeng.

Monsieur Mingquing a vu juste. Alors qu'il transportait un officier de police, ce dernier, ému par l'histoire de son chauffeur a effectué un portrait-robot de ce que la fillette pourrait ressembler aujourd'hui, qu'il a ensuite diffusé un peu partout. Et évidemment, avec la technologie, toutes les informations se propagent à vitesse grand V. Alors, le portrait-robot est arrivé sous les yeux de Qifeng. Qui aujourd'hui s'appelle Kang Ying. Frappée par la ressemblance entre le portrait-robot et elle-même, elle décide de faire des tests ADN. Sans surprise, il s'agissait bien d'elle. Située à 1000 kilomètres de là où vivent ses parents biologiques, Kang Ying a toujours su qu'elle avait été adoptée.

« À partir de maintenant, papa est là » a déclaré Wang Mingqing lorsqu'il a retrouvé sa fille, alors qu'elle scandait que « le monde entier m'a dit que je n'avais pas de mère, mais si ! ». Elle a ensuite confié aux médias, comme le rapporte The Guardian, qu'elle pensait « que ce serait une rencontre étrange après si longtemps, mais c'était très naturel. J'imagine que c'est parce que nous sommes de la même famille. »

Cet artiste créé des montages pour montrer deux réalités opposées
Source : The Guardian
Chine
Commentaires