À Taïwan, ce couple récupère les vêtements oubliés dans leur laverie pour se créer des tenues très stylées

677partages

Le couple que vous allez découvrir à travers cet article s’est marié en 1959, et pourtant, il n’a rien perdu de sa jeunesse et de sa folie ! Aujourd’hui propriétaires d’une laverie située dans le centre-ville de Tawian, ils s’amusent à transformer les vêtements perdus par les clients pour en faire des outfits accordés vraiment super cool.

Crédit : wantshowasyoung / Instagram

À voir aussi

Les propriétaires de la laverie Wansho, Chang Wan-ji, 83 ans, et Hsu Sho-er, 84 ans, ont transformé les jupes, les chemisiers et les pantalons abandonnés en des modèles particulièrement stylés et tendance. Le mois dernier, leur petit-fils Chang Reef a commencé à partager des photos du couple d'octogénaires avec les tenues qu’ils ont confectionnées et le succès a été au rendez-vous sur Instagram, où elles sont rapidement devenues virales. Ces dernières comprennent généralement des chaussures, des t-shirts graphiques et toute une gamme d'accessoires tels que des chapeaux, de grandes lunettes de soleil et de petites pochettes en cuir.

L'un des inconvénients de la gestion d'une blanchisserie est que parfois les gens déposent leurs vêtements à nettoyer et ne reviennent jamais les récupérer. Il y a environ un mois, Reef Chang a eu l'idée d'habiller ses grands-parents octogénaires avec certains des vêtements oubliés par des clients dans leur laverie de Taïwan et a posté le résultat sur Instagram. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Internet, avide de positivité au milieu de la pandémie que nous traversons actuellement, a réagi énergiquement aux photos des deux octogénaires.

« Ils sont naturels devant la caméra. Mdame Hsu Sho-er,, 84 ans, dégage l'arrogance d'un mannequin mais conserve un air enjoué. Monsieur Chang Wan-ji, 83 ans, est le parfait contre-pied, complétant l'arrogance de sa femme par un tempérament froid » a rapporté le prestigieux New York Times à propos des mannequins du troisième âge. « Ses sourcils, c'est vraiment quelque chose » s’est amusée la compagne lors d'une interview réalisée à l'arrière de la laverie, à côté d'un petit sanctuaire dédié au dieu de la terre Tudigong, un élément courant dans les maisons traditionnelles taïwanaises.

Crédit : wantshowasyoung / Instagram

Ce couple de Taïwan prend la pose dans sa laverie

Les vêtements choisis par le couple et leur petit-fils sont éclectiques, funky et amusants. Tous deux portent des baskets assorties, ainsi que des casquettes et des chapeaux souvent originaux. Ils optent parfois pour des lunettes de soleil aux couleurs vives. Sur une photo, on la voit appuyée contre une machine à laver, les bras croisés, tandis qu'il tient négligemment la porte ouverte, en souriant. Le couple a pris l’habitude de poser dans un endroit qu'ils connaissent bien : leur magasin. Celui-ci offre un décor à la fois authentique et atypique avec le linge des clients, empilé et roulé en paquets de plastique ou suspendu à des étagères.

Crédit : wantshowasyoung / Instagram

Crédit : wantshowasyoung / Instagram

Crédit : wantshowasyoung / Instagram

Crédit : wantshowasyoung / Instagram

Source : Colossal