À Toulouse, la police verbalise les associations qui viennent en aide aux sans-abris

Par
4 145
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce dimanche 26 novembre, les bénévoles toulousains du Secours Populaire ont la mauvaise surprise de voir la police municipale les verbaliser.

Depuis 34 ans, tous les dimanches, la place du Salin, à Toulouse, est occupée par le Secours Populaire de Haute-Garonne qui vient fournir vêtements chauds et repas aux sans-abris.

Seulement voilà, ce dimanche 26 novembre, la police municipale est intervenue sur les lieux afin de verbaliser les deux associations pour « occupation illégale du domaine public ».

Christian Puech

Une mésaventure qui a choqué les bénévoles à l’image de Christian « Kiki » Puech, responsable de la distribution au Secours populaire, qui a partagé son mécontentement sur son blog et sur les réseaux sociaux.

« Il y a toujours eu un accord tacite avec la municipalité pour que nous puissions nous installer place du Salin. Il y avait des travaux programmés. Les places de parking ont été supprimées et des barrières installées. Pour pouvoir continuer à venir le dimanche matin, nous avons demandé à la mairie un double des clés qui nous a été remis » raconte-t-il auprès de 20 Minutes.

Il y a trois semaines, la police municipale était venue prévenir les bénévoles qu’ils occupaient la place également. Le Secours populaire a envoyé un courrier à la mairie afin de régler tout cela. Cependant, les policiers sont bien revenus pour leur distribuer des PV. De leur côté, les associations soupçonnent les riverains de vouloir se débarrasser d’eux.

Contactée par 20 Minutes, la municipalité a avancé un « quiproquo administratif ». Selon elle, la réglementation concernant l’occupation du domaine public aurait changé mais ces nouvelles mesures ne sont visiblement pas arrivées aux oreilles des associations en temps et en heure. La police n’aurait fait alors qu’appliquer ces nouvelles mesures. Les associations seront bientôt reçues par la mairie afin régler le problème une bonne fois pour toutes.

Une huître géante de 1,4 kg, surnommée « Georgette », découverte en Vendée
Source : Blog Mediapart
Toulouse Secours Populaire Police
Commentaires