L'HORREUR : elle retrouve sa voiture colonisée par 20 000 abeilles ! Une histoire incroyable et choc qui peut arriver... à tout le monde !

Par
30
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Alors qu’elle faisait tranquillement ses courses dans le centre-ville de Haverfordwest, au Pays-de- Galle, Carol Howarth a eu une surprise de taille en revenant à sa voiture. En effet, plus de 20 000 abeilles s’étaient collées au pare-chocs de sa Mitsubishi !
@facebook/TomMoses
@facebook/TomMoses
L’essaim d’abeilles est ainsi resté là, agglutiné à la voiture de Carol, pour une raison encore inconnue. À la vue de ce spectacle, Tom Moses, un riverain du quartier, a appelé une société d’apiculture pour déloger les insectes. Il voulait éviter que le bourdonnement des milliers d’abeilles effraye les passants ou pire, qu’ils soient blessés au passage : « C’était spectaculaire. Je conduisais à travers la ville quand j'ai repéré le grand essaim brun d’abeilles. Beaucoup de gens ont été vraiment surpris. Les voitures ralentissaient et les gens prenaient des photos. J’étais un peu inquiet à l’idée que quelqu'un fasse quelque chose de stupide et se blesse ou blesse les abeilles » a-t- il déclaré.

L’équipe de professionnels a réussi à enlever soigneusement les abeilles en les transposant dans un carton. Ainsi, Carol a pu rentrer chez elle, sans encombre. Mais l’histoire ne s’arrête pas là…
@facebook/TomMoses
En effet, le lendemain, les 20 000 abeilles étaient de retour ! L’HORREUR. Aussitôt, Carol contacta de nouveau les apiculteurs pour qu’ils procèdent à un second sauvetage. Et c’est à ce moment-là qu’ils ont compris ce qu’ils se passaient ! En réalité, les 20 000 abeilles avaient suivi leur reine, retenue entre les essuie-glaces et la charnière du coffre depuis le jour où Carol est allée faire ses courses. Celle-ci s’y était introduite, attirée par l’odeur du sucre. Un seul bonbon laissé là a suffi pour créer cette scène !

Le lendemain du premier sauvetage, les 20 000 abeilles avaient retrouvé leur reine grâce aux phéromones de regroupement, et donc la voiture. « Je me suis aperçue que certains des abeilles m’avaient suivi la maison», s’exclama Carol.
@facebook/TomMoses
" Pour les abeilles, c'est naturel de suivre la reine. Mais c'est toujours surprenant de voir une voiture être suivie pendant deux jours. Et amusant. " expliqua Roger Burns Pembrokeshire Apiculteurs. Il confia que c’était la plus grande mission de protection de reine par ses sujets qu’il avait eu l’occasion de voir dans son métier en trois décennies.
@facebook/TomMoses
@facebook/TomMoses
Une chose est sûre, les abeilles ont fait preuve d’un incroyable instinct de protection et de dévotion envers leur reine, qui occupe une position centrale dans l’organisation et la survie de la colonie.

N’oublions pas de protéger ces insectes qui jouent un rôle essentiel dans la sauvegarde de la biodiversité.
Commentaires