« Tu vas les bouffer, t'es plus fort qu'eux » : sur un enregistrement, Benalla se vante du soutien de Macron

Par
6 115
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce jeudi 31 janvier, le site d’informations Mediapart a révélé de nouveaux éléments troublants concernant l’affaire de Benalla. Ils ont publié les extraits d’une conversation entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, se déroulant le 26 juillet, soit quelques jours après leur mise en examen.

Ils étaient supposés ne pas être en contact mais il semblerait que la mise en examen et le contrôle judiciaire ne touchent aucunement Alexandre Benalla. Dans cet enregistrement téléphonique, qui semble avoir effectué à leur insu, l’ancien « conseiller » de l’Elysée affirme avoir tout le soutien du chef de l’Etat avec un ton très catégorique, afin de rassurer son complice:

« Truc de dingue, le patron, hier soir, il m’envoie un message, il me dit : « Tu vas les bouffer. Tu es plus fort qu’eux, c’est pour ça que je t’avais auprès de moi. Je suis avec Isma (Ismaël Emelien, conseiller spécial du président, ndlr) etc…, on attend Le Monde, machin, etc…»

Mediapart révèle de nouveaux enregistrements dans lesquels Benalla affirme le soutien infaillible de Macron. Crédit image : Shutterstock / Boot1D

Il assure à Vincent Crase que le président fait «plus que les soutenir» et qu’il est « comme un fou », tout en précisant qu’il bénéficie également du soutien de « Madame (Brigitte Macron, ndlr), Ismaël », ce dernier le conseillant « sur les médias et compagnie ». Un soutien que l’Elysée a évidemment démenti auprès de Mediapart.

Se gargarisant d’avoir le soutien du sommet de l’Etat, Alexandre Benalla ne semblerait même pas du tout inquiété par les poursuites judiciaires. Il se vante même, tel un véritable gangster, de faire autant de tapage : « C’est une bonne expérience. À 26 ans, si tu veux, y a pas grand monde qui vit… qui provoque deux commissions d’enquête parlementaire, qui bloque le fonctionnement du Parlement… ».

Par ailleurs, Mediapart révèle qu’Alexandre Benalla serait personnellement impliqué dans un contrat de sécurité avec un oligarque russe proche de Vladimir Poutine, dont les liens avec la mafie seraient plutôt proches. Une information qui contredit ce qu’avait affirmé Benalla devant la commission d’enquête du Sénat, qui prétextait de ne pas être en lien avec l’oligarque en question.

Une biochimiste de 24 ans couronnée Miss Virginie après avoir épaté le jury avec une expérience chimique
Source : Mediapart
Alexandre Benalla Emmanuel macron
Commentaires