Âgée de 107 ans, cette femme guérit du coronavirus, un siècle après avoir survécu à la grippe espagnole

25Kpartages

Un siècle après avoir survécu à la grippe espagnole, une femme de 107 ans a vaincu le coronavirus.

L’Espagne, qui a payé un lourd tribut depuis le début de l’épidémie de coronavirus, se passionne pour une guérison miracle survenue ces derniers jours.

Âgée de 107 ans, une femme ayant contracté le Covid-19 a fini par guérir de la maladie, un siècle après avoir déjà survécu à la grippe espagnole, qui avait décimé l’Europe.

Ana del Valle n’était qu'une enfant en 1918, lorsqu’elle a été contaminée tout comme l’ensemble de sa famille, durant cette pandémie de funeste mémoire.

À l’époque, elle vivait à la campagne quand elle fut brusquement atteinte par le virus.

« Elle a quitté la ferme où elle vivait pour chercher du lait dans la ferme la plus proche. Mais elle est tombée sous un chêne et quelques heures plus tard, sa mère l’a retrouvée avec une très forte fièvre », a ainsi raconté sa belle-fille aux médias locaux.

Si la grippe espagnole fera environ 50 millions de morts dans le monde, la jeune Ana en sortira miraculeusement saine et sauve, avant de reprendre le cours d’une vie qui sera longue et heureuse.

Une existence qui s’est retrouvée de nouveau chamboulée le 20 mars dernier lorsque la centenaire a été testée positive au Covid-19, dans la résidence pour personnes âgées de Cadix, où elle habite depuis quelques années.

Compte tenu de son grand âge, les médecins ne se montraient guère optimistes ! Mais c’était sans compter sur cette battante qui, un siècle après, a de nouveau vaincu la maladie.

Une belle histoire qui remet un peu de baume au cœur à la péninsule, durement frappée par l’épidémie, avec plus de 23 500 décès.

Source : La Vanguardia
Plus d'articles