Alain Barrière, le chanteur du tube « Ma Vie », mort à 84 ans

3 680partages

Chanteur vedette dans les années 1960, Alain Barrière est décédé ce mercredi 18 décembre à l’âge de 84 ans, victime d’une crise cardiaque à Carnac, dans le Morbihan.

Alain Barrière, de son vrai nom Bellec, était un ingénieur diplôme des Arts et Métiers en 1955 avant de privilégier sa guitare et la poésie. Repéré par Bruno Coquatrix au début des années 1960, il explose en 1963 avec sa chanson « Elle était si jolie », représentant alors la France à l’Eurovision.

C’est une autre chanson phare, intitulée «Ma Vie», qui va définitivement le propulser au rang de vedette en 1964. Il enchaînera durant cette décennie de nombreuses tournées et quelques tubes comme « La Marie-Joconde », « Rien qu’un homme » ou encore « Les Guinguettes ».

Il subira une petite traversée du désert, en retrait de la notoriété, avant de retrouver le succès en 1975 avec « Tu t’en vas » en duo avec Noëlle Cordier. La suite de sa carrière sera en suite en dents de scie, notamment avec ses démêlés avec le fisc, pendant 20 ans, qui l’incitera à l’exil par deux fois.

Endetté, il dénonce un harcèlement du fisc et part vivre à Los Angeles en 1977. Il revient en France quatre ans plus tard pour enregistrer deux albums qui ne rencontrent pas le même succès et repart s’exiler au Québec.

Il reviendra dans sa Bretagne natale en 1998 et sort deux albums, l’un qui compilera ses plus grands tubes, et un autre avec des inédits. En 2006, il sort son autobiographie «Ma Vie» et se produit à l’Olympia en 2007. Victime de deux AVC en 2011, il met un terme définitif à sa carrière. Il en a subi un autre au début du mois de décembre avant de finalement succomber à son état de santé fébrile, ce mercredi 18 décembre au soir.

Plus d'articles